AccueilActivités économiquesPôles scientifiques

Pôles scientifiques

LABORATOIRE SOUTERRAIN DE MODANE

Le Laboratoire Souterrain de Modane (LSM) est un laboratoire français, émanation mixte du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et du Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), ouvert en 1982 à 1700m sous terre au milieu du tunnel du Fréjus pour procéder à des expériences de recherche fondamentale en physique et astrophysique, soit à l’abri des rayons cosmiques, soit précisément pour étudier certains de ces rayons cosmiques.

Le LSM est ainsi le laboratoire souterrain le plus profond d’Europe.

Actuellement, le laboratoire accueille l’expérience EDELWEISS-II pour la recherche de la matière noire, l’expérience NEMO3 pour la recherche de la décroissance double bêta sans émission de neutrino, une installation de spectrométrie gamma bas niveau de radioactivité avec 14 détecteurs pour les mesures environnementales et le choix des matériaux et des systèmes pour les essais statiques des mémoires à semi-conducteurs.

Une extension de ce centre, dénommée DOMUS (Deep Observatory for Multidisciplinary Underground Science) dont la construction a démarré en 2009, vise à passer le volume total du laboratoire de 3500 à 20000m3.

Cette nouvelle installation, qui sera prête d’ici 2015, sera en mesure de répondre aux besoins souterrains de la prochaine génération d’expériences de matière noire et de physique des neutrinos, ainsi que de géologie, de biologie et d’ingénierie.

La ville de Modane apporte plus que jamais son soutien au projet DOMUS compte tenu de l’excellence scientifique et industrielle qui s’attache à cette extension du LSM

LIAISON FERROVIAIRE LYON TURIN

La liaison ferroviaire Lyon-Turin, située à l’intersection des axes Nord-Sud et Est-Ouest de l’Europe s’appuie sur la réalisation d’un nouveau tunnel transfrontalier de 57 km qui reliera Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) et Bussoleno (Piémont).

Le projet Lyon-Turin se subdivise en trois sections (Lyon-Saint-Jean-de-Maurienne, Saint-Jean-de-Maurienne-Bussoleno et la basse vallée de Suse -Turin) qui permettront le transport de fret et de voyageurs.

JPEG

Ses enjeux sont de :

  • Favoriser les échanges fret et voyageurs avec la mise en réseau de 5000 km de lignes nouvelles et en réduisant considérablement les temps de trajets des voyageurs.
  • Concilier développement durable et préservation des territoires en transférant une large part du trafic routier sur rail.
  • Sécuriser les déplacements sur l’arc alpin, dont la vulnérabilité est importante.

La section transfrontalière

La section transfrontalière entre Saint-Jean-de-Maurienne et Bussoleno comprend le tunnel de base de 57 km dont la société Lyon-Turin Ferroviaire est le promoteur. Schéma section transfrontalière.

Les travaux préliminaires de la section transfrontalière concernent l’excavation de « descenderies » et de galeries de reconnaissance qui permettent de rejoindre, à travers le massif alpin, le niveau du tunnel de base.

Trois descenderies ont déjà été creusées dans la vallée de la Maurienne, à Villarodin-Bourget/Modane, Saint-Martin-la-Porte et la Praz.

Les travaux se poursuivent actuellement coté italien avec le creusement de la galerie de reconnaissance de la Maddalena.

JPEG

Le coût de la section transfrontalière, confirmé par l’accord intergouvernemental du 30 janvier 2012, a été évalué à 8,5 milliards d’euros (en euros constants 2010).

Pour en savoir plus et visiter le Centre d’exposition du Lyon Turin (Place du 17 septembre 1943 à Modane)

ONERA

Établissement public créé en 1946 et placé sous la tutelle du ministère de la Défense, l’Onera est aujourd’hui le premier acteur français de la recherche aéronautique, spatiale et de défense avec 25 % de l’effort de recherche national. Organisme pluridisciplinaire doté de moyens d’expérimentation uniques en Europe, il met ses compétences au service des agences de programmes, des institutionnels, des grands industriels et des PME-PMI.

Le centre de Modane-Avrieux accueille le département des Souffleries de Modane-Avrieux (DSMA). Il rassemble un ensemble de souffleries simulant des écoulements allant des vitesses subsoniques aux vitesses hypersoniques.

La soufflerie de Modane, un trésor de guerre

En 1942, les nazis commencèrent à construire une très grande soufflerie dans les Alpes autrichiennes, alimentée par l’énergie hydraulique et capable d’atteindre la vitesse du son. Découverte à la fin de la guerre par les Alliés, elle fut démontée et transférée à Modane, en Savoie. L’ONERA en fit la soufflerie transsonique S1 où furent testées des maquettes des plus grands programmes aéronautiques français et européens : Concorde, Airbus, Mirage, Falcon, Rafale…S1 reste à ce jour la plus grande soufflerie de ce type au monde.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais