AccueilRestez informésRevue de presseDL du 30/10/2017

DL du 30/10/2017

Une forte mobilisation pour plus de trains

Les maires de Fourneaux et Modane entourent le maire italien de Bardonecchia, Francesco Avato, hier matin. Photo Le DL/A.B.-M.

Depuis dix ans, il n’y avait plus de train régulier reliant Modane à Bardonecchia, la première ville italienne après la frontière. Alors, quand le maire de Modane Jean-Claude Raffin a appris que la société de transport italien Trenitalia envisageait de relancer un service quotidien, il a appelé à la mobilisation avec un message simple : “Dimanche, je prends le café à Bardo”. Un appel qui a fait mouche  : près de 150 personnes sont montées dans le train de 8 h 29, hier, en gare de Modane. Quinze minutes après, elles étaient accueillies sur le quai italien par le maire de Bardonecchia, Francesco Avato. Ce dernier a parlé d’une « journée importante. Nous renouons un lien, mais il faudra encore d’autres liens pour tisser une grande écharpe entre nos deux pays ». « Quand on voit le nombre de personnes présentes, la volonté de la population est évidente. Il est important que les liens soient encore plus nombreux », a relevé le maire de Modane. « Les liaisons avaient été stoppées le temps de la mise au gabarit du tunnel ferroviaire, il y a dix ans. Immédiatement, on avait réagi en demandant leur rétablissement dès la fin des travaux. Malgré des questions posées par la députée Béatrice Santais ou le ministre des Affaires européennes Thierry Repentin, on n’avait jamais eu de réponse des responsables italiens. Et là, on apprend qu’il pourrait être rétabli, c’est une grande joie, c’est sûr », a rappelé le maire de Fourneaux et conseiller régional François Chemin. Si les informations sont confirmées, dès le 10 décembre, sept allers-retours quotidiens seront programmés entre Modane et Turin, via Bardonecchia. En attendant, le 12 novembre, les Italiens sont attendus à Modane pour une même opération “café”. Agnès BRIANÇON MARJOLLET

Population et élus réunis pour fêter le nouveau pont Cafarel

Depuis 25 ans, la réfection du pont Cafarel était évoquée. « Depuis trois ans, nous travaillons sur différents projets afin de trouver un compromis entre nos finances et le service à la population », a rappelé le maire, JeanClaude Raffin. Le pont Cafarel permet de relier le quartier de Modanegare à un secteur rassemblant, notamment, les structures pour la petite enfance. Après avoir coupé le ruban sur le pont, c’est au Muséobar qu’élus et populations se sont retrouvés. Les travaux ont eu lieu cet été. « C’est un chantier à 8 9 6 0 0 0 eur o s , dont 829 200 euros à la charge de la commune », a précisé le maire. L e souspréfet, Frédéric Sautron, a rappelé que ce pont participe « au désenclavement d’un quartier et à une nouvelle vie pour les habitants  ». Le conseiller municipal, Louis Thomas, a été remercié pour sa ténacité : « il n’a cessé de nous alerter sur l’urgence de la réfection », a relevé le maire. A.B.M.

Le maire, Jean-Claude Raffin, a évoqué « un projet important dans un mandat d’élu ».

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais