AccueilRestez informésRevue de presseDL du 29/09/2013

DL du 29/09/2013

La foule et les honneurs pour l’équipe de “Belle et Sébastien”

Vendredi, 118 collégiens en classe de 6e à Modane ont eu la chance de découvrir le film “Belle et Sébastien”.

La projection s’est terminée avec la rencontre de l’équipe du film, menée par le réalisateur, Nicolas Vanier. Après une séance de dédicaces improvisée devant le cinéma de Fourneaux, Nicolas Vanier et les acteurs ont pris la direction de Lanslebourg pour un moment officiel avec les élus et des amis comme Laurent Gerra ; et de nouvelles avant-premières, en présence, notamment, des figurants. Photos : DL/S.M. et A.B.-M.

Il y avait de l’émotion, vendredi et samedi, dans la salle du cinéma La Ramasse, à Lanslebourg. Les habitants de HauteMaurienne ont été les spectateurs privilégiés du film “Belle et Sébastien”, tourné par Nicolas Vanier dans plusieurs villages et hameaux de HauteMaurienne. Près de deuxmois avant le reste de la France, ils ont pu découvrir l’histoire d’amitié entre la chienne, Belle et Sébastien, sur fond de seconde guerre mondiale. Dans les fauteuils du cinéma, de nombreux figurants avaient pris place, impatients de découvrir le résultat d’un tournage auquel ils ont participé. Chez les acteurs, qui ont assisté à une projection en compagnie du public, il y avait un peu de trac. « Ce soir, je suis ému de vous présenter ce film. J’espère que vous serez fiers de votre vallée  », a expliqué le réalisateur, Nicolas Vanier. Pour deux des acteurs, Margaux Chatelier et Dimitri Storoge, c’était la première fois qu’ils voyaient le film terminé. Un stress supplémentaire pour la jeune actrice : « Je suis très contente de revenir en Maurienne, j’ai découvert la montagne à l’occasion de ce film, j’ai hâte de voir ce que ça donne à l’écran ». La journée de vendredi a aussi permis aux élus de remercier Nicolas Vanier d’avoir choisi la HauteMaurienne. « La Région a participé au financement du film à hauteur de 400 000 euros sur un budget de 10 millions pour 60 jours de tournage. On estime déjà les retombées en terme d’emploi et d’hébergement pendant le tournage à 2 mi l l ions d’euros », a détaillé le conseiller régional et maire de Fourneaux, François Chemin. Il n’a pas manqué de relever que « cette lumière magnifique et ce ciel bleu de la Maurienne, on le retrouve dans le film. Vous êtes notre plus belle publicité pour le territoire ». Pour la conseillère générale, Rozenn Hars, « Nicolas Vanier a su mettre en valeur les talents artistiques des Mauriennais, mais également leur sens de l’engagement permanent. Merci beaucoup pour ce cadeau ». Agnès BRIANÇON-MARJOLLET

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais