AccueilRestez informésRevue de presseDL du 28/11/2014

DL du 28/11/2014

Depuis 1990, dix mille personnes secourues grâce à l’hélicoptère de la gendarmerie

JPEG - 155 ko

Le major Olivier Tissot Dupont, commandant du détachement aérien de la gendarmerie, a dressé le bilan des interventions à un mois de la fin de l’année, à l’occasion d’un passage à Saint-Rémy de Maurienne, sur le terrain des Ailes de Maurienne. « Nous intervenons surtout en montagne, soit 80 % de l’activité, dont 70 % d’interventions médicalisées, 5 % sont des missions autres et entre 3 et 5 % l’indispensable entraînement des équipes et des partenaires : médecins, secouristes… » Quatre fois par an environ, l’aérodrome de Saint-Rémy accueille donc les hommes du Dag pour les entraînements sur la machine et la reconduite les qualifications. « Ce terrain est un idéal compromis pour cette partie de notre activité : suffisamment grand, bonnes courbes d’altitude pour les vols techniques. Par contre, les survols à basse altitude de Saint-Rémy ou toute autre commune sont très rares. Dans ce cas, nous prévenons le président des Ailes, Yves Loisel, qui prévient la mairie ». Seul hélicoptère permanent du département, l’“EC 1 4 5 ” a remplacé en juin 2003 la mythique Alouette III, avec une efficacité renforcée pouvant facilement doubler, voire tripler, les interventions en une sortie. En Savoie ou hors département, Chartreuse, Belledonne, Vercors, quelques incursions en Italie ou évacuations sur Annecy, Chambéry et rarement sur Lyon, le rayon d’action des gendarmes du Dag est impressionnant : « 10 000 personnes ont été secourues depuis 1990 et nous sortons environ 600 fois par an. Le nombre d’interventions est stable grâce à une prévention accrue des risques en montagne et, malgré quelques abus, le téléphone portable a permis une alerte précoce et donc un gain de temps sur le délai d’intervention et sur la gravité des blessures ». Catherine CHEVALIER

Le Dag, fiche d’identité Le Dag, c’est huit hommes en permanence, plus un médecin. Créé en décembre 1989, le détachement aérien gendarmerie de Modane compte trois pilotes, quatre mécaniciens, et un permanent radiosecrétariat pour l’interface avec les secours. « Nous avons la chance d’avoir un médecin à l’année », continue le major Tissot Dupont, « nous sommes très bien intégrés au paysage modanais ». Les personnels du Dag y entrent soit via la filière militaire, soit en ayant un BTS ou un baccalauréat, et en passant des tests de sélection. L’élève intègre alors l’école de gendarmerie et devra patienter trois ans avant de pouvoir passer de nouveaux tests à Vincennes et de poursuivre en école à Dax pendant un an. C.C.


Aînés : “Gemma Bovery” à L’Embellie Grâce à la collaboration entre la Communauté de communes Terra Modana et les clubs des aînés ruraux du canton, deux projections spéciales du film “Gemma Bovery” auront lieu les mardi 9 et mercredi 10 décembre à 14h30 au cinéma “L’Embellie” à Fourneaux.Ces séances seront proposées à un tarif préférentiel de 3 € pour les membres des clubs des aînés ruraux, et seront ouvertes à tous au tarif spécial de 5 €. Une collation sera offerte après chaque séance.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais