AccueilRestez informésRevue de presseDL du 28/05/2020

DL du 28/05/2020

Maurienne : l’Établissement d’enseignement artistique n’ouvrira pas avant septembre

Les inscriptions à l’Établissement d’enseignement artistique (EEA) de Maurienne sont d’ores et déjà ouvertes, mais les différents sites ne devraient pas rouvrir avant la prochaine rentrée.

L’orchestre symphonique de Maurienne. Photo Pierre DOMPNIER

Jusqu’au 2 juin, la réouverture des établissements d’enseignement artistique (EEA) est interdite par décret. Mais pour retourner dans les locaux de l’EEA de Maurienne, il faudra patienter au-delà de cette date. « On préfère ne pas rouvrir à cette date parce que l’on ne sera pas au point pour proposer de bonnes conditions », reconnaît la directrice, Ludivine Moulard. Ne sachant pas si la distanciation sociale sera toujours de rigueur en septembre, l’EEA de Maurienne mène actuellement une réflexion pour adapter son fonctionnement.

De nouvelles activités proposées à la rentrée

■ Dès septembre, l’EEA du secteur de La Chambre proposera des ateliers “techniques du son et de la scène”. « C’est un complément pour apprendre les rudiments de la balance des sons ou de l’installation d’un projecteur par exemple », précise la directrice, Ludivine Moulard.

■ Les secteurs de Porte de Maurienne et de Haute Maurienne Vanoise intégreront la musique et le théâtre aux “parcours découverte”.

■ L’accueil de groupes amateurs pour répéter dans les locaux de l’EEA, déjà mis en pratique dans certains établissements, sera formalisé et étendu à l’ensemble des sites. « Cela permettra également de leur proposer un accompagnement », souligne Ludivine Moulard.

Pratique instrumentale et Covid-19 ne font pas bon ménage

Car plus encore que d’autres activités, la pratique musicale nécessite un certain nombre d’adaptations. Le chant ou les instruments à vent sont soupçonnés de favoriser la diffusion du virus par aérosol. Une étude vient d’ailleurs d’être lancée à ce sujet par l’hôpital Saint-Vincent de Lille. « Il y a une réflexion lancée au niveau national, mais on tâtonne pour le moment. » Parmi les solutions envisagées, l’installation de plexiglas. « Mais ce sera plus compliqué pour la pratique collective », admet la directrice.

Les premiers retours de la fusion des établissements sont plutôt positifs

Un an et demi seulement après la fusion des six établissements d’enseignement artistique de Maurienne, difficile de dresser un bilan. « Les résultats sont attendus dans 5 à 10 ans, indique la directrice, Ludivine Moulard. C’est un pari d’avenir. »

L’objectif premier de cette fusion était d’attirer des enseignants. « Le nombre d’heures était souvent trop faible. Il n’est pas évident de convaincre un professeur de se déplacer à Modane pour seulement 2 heures de cours de violon par semaine », souligne la directrice. Grâce à la fusion, l’EEA espère être en capacité de proposer des postes qui tendent vers le temps plein. Et les premiers effets se font déjà ressentir, malgré tous les obstacles administratifs. « Tous les postes publiés l’an dernier ont été pourvus, se réjouit Ludivine Moulard. Mais on a encore beaucoup de chantiers, notamment en ce qui concerne l’harmonisation des procédures entre les différents établissements. »

Concernant les activités mises en place en 2019, « les retours sont plutôt très positifs », indique la directrice, notamment l’ouverture d’une classe de théâtre à Porte-de-Maurienne, « très attendue par les familles ».

La pratique collective, qui est « au cœur du projet d’établissement », poursuit son développement sur l’ensemble des sites de l’EEA. « Cela permet d’être plus motivé. Il y a un phénomène de lien social, surtout chez les enfants, qui ont besoin d’être encouragés », précise Ludivine Moulard. L’année 2019 a notamment vu la création d’un chœur d’enfants à l’école de Maurienne Galibier. Une chorale qui compte déjà huit participants et que la directrice imagine promise « à un bel essor ».

Les cours assurés à distance temporairement

Pendant le confinement, la plupart des professeurs ont maintenu le lien avec leurs élèves via des cours en visiophonie ou l’envoi de tutoriels. « Nous avons été pris de court, il a fallu faire avec les moyens du bord », explique Ludivine Moulard. En raison de cette interruption forcée, le président de l’EEA a décidé d’accorder une remise d’environ 20 % aux usagers sur leur inscription annuelle. Depuis le 18 mai, les locaux sont ouverts aux enseignants afin de leur mettre à disposition l’équipement nécessaire à la tenue de cours à distance. « On souhaite que les professeurs aient au moins un contact hebdomadaire avec leurs élèves », assure la directrice.

Malgré les incertitudes qui pèsent sur la reprise, Ludivine Moulard invite toutes les personnes intéressées à s’inscrire rapidement, avant le 15 juin. « Si on ne connaît pas le nombre d’inscrits dès à présent, nous n’aurons pas le temps de nous organiser. »

Les pré-inscriptions ou réinscriptions se feront en ligne sur le site www.eea.maurienne.fr

Le nouveau conseil municipal installé

De gauche à droite : Humberto Fernandez, Thierry Théolier, Laurence Petinot-Gagnière, Jean-Claude Raffin, Laure Maurette, Yann Chaboissier et Erica Sandford. Photo Le DL /A.B.

Lundi 25 mai au soir, le nouveau maire et les adjoints ont été élus à la salle des fêtes, distanciation sociale oblige, à huis clos. Jean-Claude Raffin, tête de l’unique liste modanaise, a été réélu avec 21 voix pour et un vote blanc.

Le conseil compte six adjoints, également élus, à l’unanimité : 1re adjointe Laure Maurette, 2e adjoint Yann Chaboissier, 3e adjointe Erica Sandford, 4e adjoint, Thierry Théolier, 5e adjointe : Laurence Petinot-Gagnière et 6e adjoint Humberto Fernandez.

La déchetterie sera fermée pendant deux mois

Pour des raisons de travaux de réhabilitation, la déchetterie de Modane sera fermée au public du mardi 2 juin au samedi 1er août inclus. Les usagers sont donc invités à se rendre aux déchetteries de Lanslebourg et Saint-Michel-de-Maurienne.

■ La déchetterie de Lanslebourg est ouverte du mardi au vendredi de 13 h 30 à 17 h et le samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h.

Les messes reprennent ce dimanche

Après deux mois d’interruption, les offices vont pouvoir à nouveau se dérouler à l’église. Dès ce week-end, les messes reprennent chaque dimanche, à 10 heures. Le port du masque est obligatoire et du gel hydroalcoolique sera mis à disposition à l’entrée. Pour respecter les normes sanitaires, seules 140 places seront disponibles.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko