AccueilRestez informésRevue de presseDL du 27/02/2017

DL du 27/02/2017

La Gaule mauriennaise a bien passé le cap des vidanges des barrages

Certes, les pêcheurs se sont un peu détournés de la Gaule mauriennaise lors de la saison passée. Mais cette désaffection a été modeste, avec en tout 2 010 cartes vendues contre 2 143 l’année précédente, et surtout due aux vidanges des lacs de retenue du Mont Cenis et de Bissorte. Certains pêcheurs, notamment italiens, craignaient une dégradation de la ressource. « Nous avons très vite retrouvé de bonnes conditions de pêche », indiquait hier le président Gérard Guillaud, lors de la partie modanaise de l’assemblée générale. De fait les moyens ont été mis pour cela, essentiellement par la Fédération départementale. À Bissorte, où il n’avait pas été possible de récupérer le poisson avant la vidange, un premier alevinage a été effectué dès décembre 2015, au prix de 20 rotations d’hélicoptère. Grâce à cela, l’ouverture de l’an dernier a été correcte, et deux autres empoissonnements ont suivi, en début d’été et en septembre. « Nous allons continuer pendant deux ans à ce rythme, et c’est financé à 50 % par EDF », précise le président. Au Mont Cenis, une partie de la ressource, soit environ 200 kg de poisson, a pu être récupérée pendant la vidange, en grande partie à cause des exigences environnementales des Italiens. Des spécimens remarquables ont ainsi été capturés. Une partie a été réimplantée dans le lac naturel à Savalin, une autre dans le lac de retenue dès qu’il a commencé à se remplir. « Ça nous a donné une idée du peuplement, avec de belles surprises », avoue Gérard Guillaud. Les techniciens de la fédération n’ont trouvé que très peu de truitelles arc en ciel, et l’expliquent  : celles ci, pourtant implantées quelques mois pus tôt, ont été mangées par les plus gros poissons avant de grandir et de faire les délices des pêcheurs. C’est une leçon pour l’avenir : il faudra, désormais, déverser plus de truites “surdensitaires”. « Le but est d’avoir la gestion la plus cohérente, et si possible la moins chère », rappelle le président, qui livre un chiffre étonnant : en deux ans, les déversements à Bissorte et au Mont Cenis ont coûté 35 000 €, pris en charge à 90 % par la Fédération. Frédéric THIERS

LE CHIFFRE

487 C’est le nombre de cartes vendues par la Gaule mauriennaise lors de la saison écoulée, dans la catégorie “majeurs”. Il faut y ajouter 875 cartes à la journée, 215 hebdomadaires, 109 pour les 12-18 ans, 144 cartes départementales, et 156 cartes “découverte”.

Le barrage de Bissorte vide, en juillet 2015 : la ressource halieutique avait été entièrement perdue, mais s’est bien reconstituée. Photo Le DL/Archives/F.T.

À Bissorte, les farios vivent leur vie

On trouve encore des truites fario à Bissorte, mais il n’y a plus d’alevinage dans cette catégorie. « On garde l’omble chevalier et l’arc en ciel, car les techniciens nous disent que trois espèces, c’est une de trop », explique Gérard Guillaud. L’omble, poisson de fond, et l’arc en ciel, poisson de surface, constituent des pêches agréables. La Fario, cela dit, semble survivre toute seule, et la Gaule mauriennaise surveillera de près l’évolution de cette espèce. F.T.

Le bureau de la Gaule autour du président Gérard Guillaud : à Bissorte, il a fallu faire un choix. Photo Le DL/F.T.

Challenge de la convivialité : il faut s’inscrire d’ici mercredi

Le 13e Challenge de la convivialité aura lieu sur les pentes de la station le samedi 4 mars. Il réunit des équipes de trois personnes, et des individuels mais ces derniers ne sont pas classés. Les équipes représentent des associations corporatistes, sportives ou culturelles, des entreprises, des organismes privés ou des administrations, pourvu qu’elles soient du canton de Modane ou d’un canton limitrophe, ou de Bardonecchia. Le challenge se court en deux étapes : une montée en peau de phoque sur un dénivelé de 500 mètres environ, entre le Pas-du-Roc et Punta Bagna, puis une descente libre sur 10 km, l’arrivée étant jugée au gîte de Tavernes. Les inscriptions se prennent à la maison cantonale, jusqu’au mercredi 1er mars, moyennant un droit de 20 € par personne. La réception des équipes aura lieu samedi à 8 heures, pour un départ en ligne à 9 heures.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais