AccueilRestez informésRevue de presseDL du 26/06/2021

DL du 26/06/2021

Une rotonde toute neuve à Fourneaux pour la maintenance des locomotives

La rénovation de la rotonde ferroviaire à cheval entre Fourneaux et Modane touche à sa fin. Les élus des deux communes ont visité le bâtiment le 15 juin dernier. L’inauguration, elle, devrait avoir lieu en septembre.

JPEG - 119.6 ko

Entre Fourneaux et Modane, mais plutôt côté Fourneaux, la rotonde ferroviaire a été intégralement refaite ces dernières années grâce à un financement en majeure partie effectué par Tunnel euralpin Lyon-Turin, en compensation du grand chantier. Ce sont pas moins de 8 millions d’euros qui ont été injectés pour que la rotonde, où les locomotives sont bichonnées, puisse être refaite à neuf. Elle fait partie des installations ferroviaires de l’ex-gare internationale de Modane. Cet atelier de maintenance a été déménagé de Saint-Jean-de-Maurienne à Modane-Fourneaux du fait du passage de la nouvelle voie ferroviaire Lyon-Turin. Trois lignes de rail pour trois locomotives en simultané Un maître d’ouvrage Fret SNCF et un responsable de Telt service territoire Modane ont guidé la visite des conseillers municipaux et du maire de Fourneaux, François Chemin, mardi 15 juin. L’étude du projet s’est déroulée entre 2017 et 2019. Les travaux ont suivi et se terminent en ce mois de juin 2021. Le bâtiment est aujourd’hui fonctionnel et d’ailleurs déjà utilisé.

Après une présentation des locaux de stockage et de la manière avec laquelle les locomotives vont entrer dans le bâtiment, le maître d’ouvrage SNCF fret a présenté l’intérieur : trois lignes de rails peuvent accueillir des locomotives. Cette rotonde, comme celle qui existait avant à Saint-Jean-de-Maurienne, sert à la maintenance des locomotives uniquement. Elles viennent une fois par mois. Des fosses permettent de travailler sur les côtés et sous le train. Des passerelles d’accès emmènent à l’entrée des locomotives. Enfin, un deuxième étage, qui se trouve autour de 3,45 mètres, conduit à la toiture.

Avant d’y accéder, les opérateurs doivent avoir coupé la ligne électrique d’alimentation du train de 1 500 volts, pour éviter tout accident. « Aucun opérateur ne pourra remettre le courant tant que quelqu’un se trouvera sur la passerelle », expliquait le maître d’ouvrage Fret SNCF. Cinq opérateurs travailleront sur le site en continu. Les premières locomotives sont entrées le jeudi 17 juin dans l’atelier. À terme, n’importe quelle entreprise ferroviaire, française ou étrangère, pourra utiliser le bâtiment pour la maintenance de ses locomotives, moyennant finance, bien sûr.

François Chemin : « Cela redonne vie à un objet industriel vieillissant » François Chemin, maire de Fourneaux, se félicite de cette réalisation et de cet investissement sur sa commune : « Cela redonne une vie à un objet industriel vieillissant. Je vois, dans cette rénovation, un double intérêt. D’abord, un intérêt patrimonial qui a lieu à l’architecture de ce bâtiment qui date du début du XXe siècle. Remettre de l’argent sur ce bâtiment permet de lui redonner une jeunesse. Ensuite, d’un point de vue économique, cela redonne de l’activité à la gare de Modane, qui a subi beaucoup d’attaques et de pertes d’emploi. En récupérant, développant et modernisant l’atelier de maintenance, on espère réellement avoir des cheminots sur site pendant encore quelques siècles ! »

Une Fête de la musique intergénérationnelle

Les enfants de l’école ont chanté pour les aînés. Photo DR

Une ambiance festive a régné à l’Ehpad “Les Marmottes”, à l’occasion de la Fête de la musique. Les résidents ont pu profiter d’un après-midi en extérieur au son de la musique.

L’après-midi a débuté avec la prestation des élèves de grande section de maternelle de l’école de Modane, sous la direction de Corinne Thomas, leur institutrice. Ils ont interprété quatre chansons pleines d’énergie, pour le plus grand plaisir des résidents. Ils ont repris en bis la chanson “Pas sages” de Jean René avant de laisser la place à Mamounette, accordéoniste résidant à Termignon pour l’été.

Celle-ci a débuté par “Étoile des neiges”, jouée pour les enfants, avant qu’ils ne repartent pour l’école. L’après-midi s’est poursuivie au son de l’accordéon. Mamounette a enchaîné avec virtuosité un répertoire varié, passant de “La Bessanaise” à la polka, d’Édith Piaf à Michel Sardou. Certains résidents se sont laissés aller à quelques pas de danse.

Ce bel après-midi s’est clôturé par un goûter préparé par les résidents et les cuisines de l’établissement.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko