AccueilRestez informésRevue de presseDL du 25 juillet 2014

DL du 25 juillet 2014

MAURIENNE | Galerie de reconnaissance de Saint­Martin­la­Porte Lyon­Turin : la France apporte une quote­part de 105 millions d’euros

Si le chantier de Saint-Martin-la-Porte ne débutera que début 2015, les travaux de reconnaissance se poursuivent en Italie, sur le site de la Maddalena de Chiomonte (sur notre photo), lors d’une visite d’élus mauriennais il y a quelques jours. Photo DL/F.T.

« Le conseil d’administration a délibéré sur le financement, à hauteur de 105,78 M€, des travaux de la galerie de reconnaissance de Saint Martin la Porte, dans le cadre des études et travaux préliminaires à la construction des ouvrages de la partie commune francoitalienne du projet de nouvelle liaison ferroviaire entre Lyon et Turin », fait savoir ce jeudi l’Agence de financement des infrastructures de transport (Afitf) dans un communiqué. Cette somme correspond à la quotepart de la France dans la réalisation de cet ouvrage. Attribué en mai à un groupement d’entreprises françaises et italiennes dont le chef de file est Spie Batignolles, le marché consiste pour l’essentiel dans le percement d’une galerie de 9 km, dans l’axe et au diamètre du futur tunnel de base de 58 km.Ce tunnel étant à deux tubes, cela représente environ un douzième du linéaire de l’ouvrage total. S’il figure au rang des “travaux d’études et de reconnaissance”, c’est qu’il se situe dans la partie géologiquement la plus complexe du tracé, et doit donc lever un certain nombre d’incertitudes. L’Europe finance la moitié du chantier Ceci permet, d’une part à LyonTurin ferroviaire d’être maître d’ouvrage de cette opération bien que n’étant, pour l’heure, chargé que des études de la future liaison ; et d’autre part d’être éligible à un financement européen de 50%. L’Italie et la France se partagent l’autre moitié à parts égales. Le chantier doit s’ouvrir au tout début de 2015. Le marché prévoit sa réalisation dans un délai maximal de huit ans, mais ce pourrait être beaucoup moins. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire que cette opération soit terminée pour que le percement de l’ouvrage de 58 km luimême puisse débuter. Frédéric THIERS

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais