AccueilRestez informésRevue de presseDL du 25/03/2020

DL du 25/03/2020

La maison de la presse à Modane au service de la population

« Les gens prennent leurs marques », déclare Lucie Bernard, gérante de la maison de la presse. Photo Le DL /Frédéric THIERS

Face à une gare de Modane où plus aucun train de voyageurs n’arrive depuis Chambéry, il a bien fallu s’adapter. « D’habitude, nous sommes ouverts toute la journée, là, on ferme de 12 heures à 14 h 30 », confie Lucie Bernard, qui tient la vaste maison de la presse de la cité frontalière, avec tabac, livres et bibelots à l’appui. « On garde tout de même une amplitude horaire assez large. »

Avec les moyens du bord, des espaces de progression d’un mètre, pour faciliter les “gestes barrières”, ont été tracés au sol. Le commerce s’est adapté au service à rendre à la population : « La mairie a imprimé des attestations de déplacement dérogatoire, nous les distribuons ».

Lucie Bernard confie aussi que les restrictions de déplacement influent sur la vie personnelle des commerçants, dont les journées restent longues : « J’essaie de me discipliner, de contribuer à ce que tout le monde n’aille pas faire ses courses en même temps. » Mais elle l’assure : « Les gens ne sont pas bêtes, il faut juste le temps qu’ils prennent leurs marques. »

Savoie : confinés avec huit enfants dans un appartement, il témoigne

La famille Fournier, à Modane, commence sa deuxième semaine d’un confinement… particulier.

Avec huit enfants à la maison, de 6 mois à 17 ans, Christophe et sa compagne doivent s’armer de patience et rivaliser d’imagination

Avec huit enfants à gérer au quotidien, confinés dans un appartement à Modane, Christophe Fournier et sa compagne trouvent des astuces pour éviter que des crises ne surviennent.

Jeux de société, devoirs, écrans, tout est bon pour que cette famille de dix personnes survive à la crise sanitaire qui les contraint de rester à domicile. Avec des enfants de 6 mois à 17 ans, la situation n’est pas toujours facile à comprendre, « surtout pour les ados », remarque Christophe. « Ils ont envie d’aller jouer au foot avec les copains, ils ont l’habitude de sortir très souvent. » Parfois, « cela occasionne certaines tensions en fin de journée », concède le Mauriennais. « On doit rester solidaires »

Selon lui, la situation risque de durer, « à cause de l’idiotie de certaines personnes ». Hier matin, il était excédé par le nombre de voitures et de piétons qui circulaient à Modane et Fourneaux. « Devoir dire aux enfants que cela pourrait encore durer, pour nous qui n’avons pas de jardin, c’est vrai que ce n’est pas évident. Mais c’est pour la bonne cause », souffle-t-il. Lui aussi souffre de ce confinement : il ne peut pas pratiquer son loisir préféré, la pêche. « J’ai pris ma carte, mes enfants aussi, un de mes fils ne peut plus jouer au foot, on est tous privés. Mais on doit tous rester solidaires, ce n’est pas de la rigolade », insiste-t-il.

La famille Fournier respecte le confinement le plus sérieusement possible, sauf pour les courses, forcément. « C’est moi qui m’en occupe, tout seul, mais je m’équipe d’un masque, de gants et j’ai un gel hydroalcoolique dans la voiture, pour éviter de ramener de l’extérieur quelque chose à la maison », raconte Christophe. « On fait tout notre possible pour contribuer à la disparition de ce virus le plus vite possible. »

Les réserves sont difficiles à faire quand on est dix à la maison, donc le père de famille se rend régulièrement en supermarché pour remplir les placards, suivant scrupuleusement toutes les consignes et gestes barrière.

Seul le bureau de poste de Saint-Jean reste ouvert dans la vallée

La Poste de Saint-Jean-de-Maurienne, place Fodéré, restera le seul bureau ouvert dans la vallée. Photo Le DL /F.T

Ce mardi 24 mars, la municipalité de Bessans a rappelé que son bureau de poste était fermé. En Maurienne, seul le bureau de poste de Saint-Jean-de-Maurienne reste ouvert, à certaines conditions (au moins un mètre entre chaque personne dans la file d’attente à l’extérieur du magasin, pas plus de trois clients en même temps dans l’établissement).

À Bessans, la distribution du courrier est assurée, pour cette semaine, jeudi et vendredi. À compter de la semaine prochaine et jusqu’à la fin du confinement, elle sera effectuée les mercredis, jeudis et vendredis seulement. Les boîtes aux lettres jaunes ne seront relevées que les jours de distribution du courrier.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko