AccueilRestez informésRevue de presseDL du 24/11/2014

DL du 24/11/2014

Depuis quarante ans, la CroixRouge permet aux anciens de vivre chez eux

Lorsque la Croix Rouge française a créé le service d’aide et d’accompagnement à domicile, en 1974, c’était pour permettre aux personnes âgées de rester chez elle.C’est aussi à partir de Modane que s’est lancé le premier service d’ambulance, avec Fernand Favet. Et encore le centre de formation permanente, idéalisé par François Novellino. « Le rôle de la Croix Rouge, c’est d’être là où personne n’est », a commenté ce dernier, lors de la réception organisée il y a peu pour fêter les 40 ans du Saad. Il ajoute : « et pas pour faire ce que d’autres font mieux que nous », mais s’agissant du Saad, personne n’en conteste la pertinence. Et surtout pas ses bénéficiaires qui, au terme d’une enquête de satisfaction menée l’an dernier, sont à 100 % satisfaits ou très satisfaits pour la mise en place des prestations, et à 90 % dans la satisfaction pour leur exécution. « À l’époque de la création, l’espérance de vie était de 69 ans pour les hommes, 77 pour les femmes », rappelle Patrick Cholmé, directeur régional Rhône-Alpes Auvergne de la filière “domicile” à la Croix Rouge française, « aujourd’hui, elle est de 79 et 85 ans, et il paraît que les hommes vont rattraper les femmes ». Le travail pour le maintien à domicile effectué par les 25 intervenantes du Saad a donc de beaux jours devant lui.

Vingt-cinq personnes mobilisées au quotidien

Laurence Col, saluée pour le « travail considérable » qu’elle effectue, dirige aujourd’hui le Saad, dont la première directrice fut Léa Chinal. Elle est assistée par un responsable de secteur et une employée administrative. Sur le terrain, 25 personnes interviennent auprès des bénéficiaires, dont trois pour le canton de Lanslebourg. Elles représentent 16,78 équivalents temps plein. Seize d’entre elles sont aides à domicile, deux “aides à domicile niveau 2”, et sept auxiliaires de vie sociale. Sans compter les stagiaires, régulièrement accueillis au Saad. La diversité des missions de la Croix Rouge Depuis l’origine, le Saad intervient de Saint-André à Bonneval sur Arc, par le biais de conventions avec les centres communaux d’action sociale, signées en 1995. Mais il n’est pas le seul service de la Croix-Rouge à prendre sa part de l’action sociale dans le secteur. Dans un registre plus caritatif et humanitaire, l’unité locale placée sous la responsabilité de Cosimo Lotesoriere est elle aussi très active. L’an dernier, elle a assuré 48 animations à l’Ehpad et 20 à la résidence Pré Soleil. Elle participe à la collecte annuelle de la Banque alimentaire, s’investit dans la lutte contre l’illettrisme en fonction des besoins, accueille et aide financièrement les sans domicile fixe, distribue environ 1 200 € par an d’aide financière directe sur signalement des assistantes sociales, et initie les collégiens aux premiers secours. F.T. Contact Saad : 135 rue Paul Bert à Modane, tél. 04 79 05 08 22, courriel saad.modane chez croixrouge.fr. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12heures, et 13h30 à 17 heures sur rendez-vous.

JPEG - 132.4 ko

REPÈRES CHIFFRES

En 2013, le Saad a effectué 23 061 heures au domicile de 187 personnes. Les trois quarts des interventions ont lieu dans le canton de Modane (et 10%au foyer logement), le quart restant dans le canton de Lanslebourg. Modane et Fourneaux concentrent 14 000 heures. 64% des heures sont faites auprès de personnes âgées de plus de 80 ans.

FINANCEMENT 81%des heures sont financées par le conseil général, au titre de l’allocation personnalisée d’autonomie, ou d’une prestation liée au handicap. La prise en charge dépend du degré de dépendance.

L’Atelier des mains créatives expose ses réalisations L’Atelier des mains créatives se livre à l’exercice annuel de son exposition les samedi 29 et dimanche 30 novembre, de 10 heures à 17h30, à la salle Antoine Fardel (anciennement “salle polyvalente”) de Modane-ville, près de la place du Marché. Cette association dédiée aux loisirs créatifs manuels, exposera ses œuvres, certaines seront disponibles à la vente. Il sera possible de gagner des objets grâce à une tombola. On y découvrira de la sculpture sur bois, de la peinture sur divers types de supports, du patchwork, diverses broderies, de la vannerie, du tricot, de la feutrine. Contact au 06 51 76 59 05 ou via le site ateliermainscreativesmodane.fr

LOCALE EXPRESS

L’exposition “Alimen’terre” visible cette semaine encore L’espace expo Terra Modana accueille jusqu’à vendredi l’exposition “Alimen’terre”, prêtée par Pays de Savoie solidaires. Elle permet de comprendre les causes de la faim dans le monde et de donner des pistes d’actions concrètes et durables pour l’éradiquer. Cette présentation s’inscrit dans le projet de la Semaine de la solidarité internationale, auquel participe la Communauté de communes Terra Modana. En Savoie, de nombreuses manifestations sont organisées et tout particulièrement en Maurienne où associations et services se sont réunis pour proposer diverses animations sur un thème commun, celui de l’alimentation. Jusqu’au 28 novembre à l’espace expoTerra Modana,maison cantonale, entrée libre, du lundi au vendredi de 9 à 12 heures et de 14 heures à 17h30, fermé mardi et jeudi matin.

Le Museobar prépare sa prochaine exposition, et un concours de nouvelles

Fermé avant la saison d’hiver, le Museobar prépare pourtant, avec la ville et la bibliothèque municipale, un concours sur le thème "Donnez-nous des nouvelles de Modane, ville-frontière”. Il sera ouvert du 29 novembre au 1er mars, et le règlement est déjà disponible à la bibliothèque, et sur les sites www.modane.fr et www.museobar.com. Par ailleurs, au moment de la réouverture, le Museobar aura accroché sa nouvelle exposition hivernale, prêtée par la mairie de Châtel (Haute-Savoie).Conçue pour le Centre d’interprétation de la contrebande en montagne, avec des illustrations de Jérôme Phalippou, cette exposition sera visible à Modane du 23 décembre au 18 avril.

La communauté de communes accorde une subvention à Maurienne expansion

Terra Modana s’est un temps fait prier pour accorder son aide financière à Maurienne expansion. Les élus considéraient que l’origine de l’agence économique de la vallée se trouvait dans les dispositifs mis en place pour la reconversion économique de Modane à l’époque de la suppression des barrières douanières, et que depuis son installation à Saint-Jean-de-Maurienne, le service rendu localement aux collectivités ne correspondait pas aux attentes. Depuis, des rencontres ont eu lieu entre les élus locaux et les représentants de Maurienne expansion. Lors de sa dernière réunion, le conseil communautaire de Terra Modana a finalement décidé d’allouer à Maurienne expansion une subvention de 22 455 € au titre de l’année 2014.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais