AccueilRestez informésRevue de presseDL du 24/08/2014

DL du 24/08/2014

FOURNEAUX | En septembre, une solution pour accueillir les malades d’Alzheimer en journée

En septembre, l’ancienne maison paroissiale abritera, au rez­-de­-chaussée, un accueil de jour pour les malades d’Alzheimer. « Dans les années 60, des salles de catéchisme avaient été construites sur des terrains municipaux. Récemment, nous avons racheté les murs », explique le maire, François Chemin. Au même moment, la municipalité recevait une demande de l’association France Alzheimer. Cette dernière était à la recherche d’un lieu pour y installer un accueil de jour. « L’idée est de proposer aux familles de laisser leurs proches malades d’Alzheimer pendant une demi­-journée avec un infirmier et un psychologue. Il y a deux buts : soulager les aidants et permettre aux patients de s’entretenir un peu », complète le maire. Une proposition soutenue et travaillée par l’ancienne conseillère municipale Régine Descotes. Depuis quelques semaines, des travaux ont lieu dans la maison paroissiale afin de l’aménager en fonction des besoins des patients et de l’as­ sociation. « Il y a un espace pour le repos, un pour les activités et un troisième qui servira d’accueil », décrit François Chemin. Cette structure s’adresse aux patients des cantons de Lanslebourg, Saint­-Michel et Modane. « Pour les personnes intéressées, il faut s’adresser au conseil général », précise le maire et conseiller régional. Chaque demi-­journée, cinq à six personnes pourront être accueillies. « Dans un premier temps, l’association prévoit deux demi­-journées d’accueil. C’est un chiffre qui pourra évoluer en fonction de la demande », prévient François Chemin. Au premier étage, la muni­cipalité a profité de l’opération pour installer l’école de musique. « Aujourd’hui, l’école de musique se répartit entre différentes salles dans les communes de Modane et Fourneaux. L’idée est de leur proposer un lieu central et fixe, même si des répétitions et des cours auront encore lieu dans quelques salles, notamment au collège », annonce le maire. Les travaux d’aménagement de la maison paroissiale se chiffrent à 230 000 €. Ce chantier a bénéficié d’aides de l’État, du Département et d’une partie de la réserve parlementaire de la députée Béatrice Santais. Agnès BRIANÇON-­MARJOLLET

Le maire et conseiller régional, François Chemin sur le chantier de transformation de la maison paroissiale en accueil de jour pour les malades d’Alzheimer. Photo Le DL/A.B.-M.

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais