AccueilRestez informésRevue de presseDL du 24/02/2014

DL du 24/02/2014

Ph. Delhomme : “il nous faut un Notre ­Dame­ des ­Landes”

Philippe Delhomme (à gauche) pendant l’intervention de Daniel, vendredi soir à la salle polyvalente. Photo DL/F.T

L’association “Vivre et agir en Maurienne” organi­sait vendredi soir à la salle polyvalente un débat sur le thème de l’opportunité de la nouvelle ligne ferroviaire entre Lyon et Turin, L’invité de marque en était Daniel Ibanez, membre de la Coor­dination des opposants au Lyon­Turin et de l’”Associa­tion contre les grands projets inutiles et imposés”. Nous avons déjà évoqué le débat né des propos de M.Ibanez sur les travaux engagés par Lyon­ Turin ferroviaire. Pour “Vivre et agir en Maurienne”, Philippe Delhomme s’est attaché aux problématiques locales. Parmi ses cibles, LTF bien sûr, accusé de « minimiser systé­matiquement les conclusions des études d’impact », mais aussi les élus locaux : « le seul argument de la mai­rie de Modane », estime le militant associatif, « c’est l’emploi que le chantier va apporter ». Pour lui comme pour Da­niel Ibanez, la gare de Modane risque tout simplement de disparaître dès que la nouvelle ligne sera en servi­ce. Si “Vivre et agir en Mau­rienne”, association envi­ronnementaliste, prête autant d’attention aux thè­ses développées par Daniel Ibanez, c’est, assure Philippe Delhomme, « parce que si on gagne, ce sera grâce à l’économie plus que par les fleurs et les petits oiseaux », même si « ça [l’]embête de le dire ». Il se déclare toutefois prêt à aller très loin dans l’action sur le dossier du site de dépôt des Tierces, à Villa­rodin­Bourget. « Nous devons faire venir des natura­ listes pour préserver la bio­diversité, et qu’on fasse comme à Notre ­Dame ­des­ Landes, qu’on occupe les lieux, qu’on crée une “zone à défendre” », affirme­-t-­il. Ces propos ont été tenus avant les incidents de same­di à Nantes. Dans l’esprit de “Vivre et agir en Maurienne”, les questions locales d’environnement restent toutefois liées à une vision plus générale : « plus les marchandises circulent, plus on délocalise et moins il y a d’emplois ». Frédéric THIERS

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais