AccueilRestez informésRevue de presseDL du 24/01/2014

DL du 24/01/2014

À l’hôpital, l’unité Alzheimer ouvrira le 1er mars

Aux côté du maire et du président du conseil de surveillance, la directrice, Chantal Vincendet a souhaité que la spécificité gériatrique de l’hôpital soit pleinement reconnue.

Chantal Vincendet, la directrice du nouvel hôpital, a présenté ses vœux au per­sonnel, en présence du maire Jean ­Claude Raffin, et du président du conseil de surveillance. Elle a d’abord fait le bilan des six mois d’ouverture, avant d’évoquer les perspectives pour 2014. Depuis le 1er juillet, « tous les résidents de l’EPHAD du foyer ­logement et de l’ancien hôpital » ont intégré le nouveau bâtiment. Il compte actuellement 86 patients, il est donc plein. Comme l’a souligné le maire,« le déménagement s’est bien passé ». Les résidents se sont appropriés les lieux, tout comme le personnel, une centaine d’agents. Chantal Vincendet reconnaît qu’il a fallu un certain temps d’adaptation pour tous et que ce fut « un lourd travail pour les équipes », notamment d’organisation. La directrice est aussi satisfaite d’avoir pu mener à bien plusieurs objectifs, comme la continuité des soins,avec notamment le recrutement d’un médecin à temps plein, la poursuite de la coordination avec l’hôpital de Saint­ Jean,ou encore une autoévaluation sur la gestion des risques infectieux en EPHAD. Une évaluation de la restauration va être menée 2014 verra l’ouverture de l’unité Alzheimer, très attendue, au 1er mars. Elle devait ouvrir plus tôt mais il n’a pas été aisé de trouver du personnel qualifié. Le contrat avec l’agence régionale de santé et le Conseil général sera renouvelé pour cinq ans. Il déterminera les orientations futures de l’hôpital. À terme, Chantal Vincendet souhaite que la spécificité gériatrique de l’hôpital soit pleinement reconnue. La directrice a également évoqué la restauration qui, comme l’a indiqué Jean­ Claude Raffin, « fait débat dans le microcosme modanais ». Une évaluation va être menée.Chantal Vincendet souhaite « en tirer les en­seignements ». Il lui importe d’allier « rentabilité de la cuisine centrale et repas de qualité pour les résidents et patients. » Le maire ne doute pas que « ce qui a été réalisé du côté des soins le sera également du côté des cuisines. » 2014 sera donc « une année d’approfondissement des acquis », une pérennisation. Elle est d’autant plus importante que l’hôpital représente l’un des cinq premiers employeurs de la commune.

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais