AccueilRestez informésRevue de presseDL du 22/08/2016

DL du 22/08/2016

L’exposition du Muséobar “Savoyards, tête de l’art” dure jusqu’en novembre

Les visiteurs du muséobar peuvent, par l’intermédiaire de sons et de trompe-l’oeil, découvrir l’ambiance des bars modanais de 1900. Photo-Passion

Elle fait partie de ces périodes méconnues du grand public. Combien de Modanais savent qu’en 1900, leur ville comptait 80 bars ? Que leur gare était un haut lieu de l’immigration italienne ? Inauguré en 2006, le Muséobar retrace l’époque faste de sa ville, carrefour alpin international du début du XXe siècle. Une exposition pour saisir la notoriété des Savoyards au XXe siècle Le musée a lancé, en juillet dernier, l’exposition “Savoyards tête de l’art”, basée sur une collection personnelle de René Chemin, figure de la culture modanaise. Composée de gravures et autres illustrations compilées, l’exposition met en avant la notoriété des Savoyards en F r a n c e a u début d u XXe siècle, mais aussi la controverse dont ils ont pu faire l’objet, avant le rattachement de la Savoie en 1860. « À cette époque, les Savoyards étaient considérés comme des migrants, des joueurs d’accordéon. On ne voulait pas d’eux en France. Puis, au fur et à mesure, leur image s’est améliorée. En 1900, tout Paris s’arrachait son petit Savoyard », sourit Claudine Théolier. Les visiteurs ont jusqu’à la fin du mois de novembre pour découvrir cette histoire si particulière.

Julien CRESSENS

Le bar des militaires fait partie de l’un des quatre “bistrots” reconstitués.

Le Muséobar fête ses dix ans cette année

La reconstitution est d’un réalisme saisissant. Les pianos mécaniques n’ont pas pris une ride. Les valses, diffusées continuellement, se rappellent au bon souvenir des bals d’autrefois, qui faisaient se déplacer les dames parisiennes. Le Muséobar fête ses 10 ans cette année, avec une ambition intacte : continuer à proposer des oeuvres qui permettent de saisir la notoriété de Modane au cours du XXe siècle. « La ville et ses alentours sont empreints d’un passé glorieux, peu de gens le savent », confie Claudine Théolier. L’établissement peut compter, pour l’enrichissement de sa collection et les recherches historiques, sur un collectif de passionnés, soucieux de faire connaitre au grand public l’histoire locale. « L’association “Mémoire sans frontières”, mais aussi des personnes seules nous sont d’une grande aide », souligne la responsable. Le musée vient notamment de sortir un livret de 60 pages, en couleurs, retraçant la vie de Jean Richard, Mauriennais pionnier du patinage artistique. Une conférence est aussi organisée le mercredi 31 août. Elle traitera du parcours des immigrés italiens du XIXe siècle, qui partaient en train de Modane pour rejoindre Le Havre, avant d’embarquer pour New York, leur terre d’immigration. J. C

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais