AccueilRestez informésRevue de presseDL du 21/03/2017

DL du 21/03/2017

Le syndicat du Rucher des Allobroges a fait le point sur la situation des pollinisateurs lors de son assemblée générale

Les abeilles sont confrontées à de nombreuses menaces pour leur survie

Jean Paul Charpin, président du Rucher des Allobroges, tire la sonnette d’alarme. « En 2016, on constate une mortalité anormale dans les colonies d’abeilles. Ce phénomène est savoyard mais aussi national. On peut supposer que le varroa, l’acarien de l’abeille, est plus virulent qu’autrefois. Il y a une accoutumance à certains traitements.  » Des tests et un bilan sont en cours avec les services vétérinaires et le Groupement de défense sanitaire apicole de la Savoie (GDSA73). « Les virus sont aussi plus actifs du fait de l’affaiblissement des abeilles par le varroa », note Jean Paul Charpin. Ce constat, le président l’a effectué lors de l’assemblée générale du syndicat du Rucher des Allobroges qui se tient chaque année, dans l’une des 16 sections qui le composent. Réunis dans celle de Modane ce weekend, les apiculteurs ont fait le point sur la situation apicole et les perspectives d’avenir dans le département.

Un réseau de surveillance mis en place pour le frelon asiatique

La récolte 2016 n’a pas été bonne, avec un printemps froid et pluvieux au mois de mai lors de la pleine floraison. Les abeilles ont consommé immédiatement les stocks de miels qu’elles ne touchent pas habituellement. « Les apiculteurs ont dû rester vigilants et surveiller de près leurs colonies  », relève Raymond Chaumaz, président de la section Saint Michel Valloire du Rucher des Allobroges. Quand aux prédateurs, c’est le frelon asiatique qui préoccupe le réseau de surveillance mis en place dans le département. Pour le moment, l’insecte ravageur a été vu en Isère et dans la Drôme, mais pas encore dans les deux Savoie. Le petit coléoptère de la ruche, lui, a été signalé en Italie du Sud. Un réseau de surveillance a aussi été mis en place avec pose de pièges dans certains ruchers.

Par ailleurs, les ruchers écoles, au nombre de 11 dans le département, servent à initier les apiculteurs et à les former. « Les cours sont gratuits et dispensés par des apiculteurs chevronnés  », insiste le président. Les ruchers écoles rouvrent au mois d’avril.

La tendance est au rajeunissement des élèves et à la progression des femmes en apiculture. La promotion et la valorisation du miel de Savoie passent aussi par le concours des miels Savoie Mont Blanc, qui se poursuit en 2017. « Il faut favoriser la production de miel de haute qualité, en récompensant les apiculteurs par des médailles  », note Jean Paul Charpin.

En 2016, une autre action a visé à contacter tous les maires du département. Une quarantaine de mairies mettent à disposition des apiculteurs des terrains pour installer leurs ruches, et ainsi assurer la pollinisation de certains secteurs en déficit de ruches. Une bibliothèque apicole avec prêt de livres a aussi été mise en route au groupement d’achat des Marches. C’est là bas que le Rucher des Allobroges va agrandir son local pour pouvoir installer une centrifugeuse à cire d’opercules.

« Cette solution va permettre de contrer le manque de cire et d’éviter les importations de cires douteuses », confirme Jean Paul Charpin.

Cédric GRAND

Le bureau départemental du Rucher des Allobroges a tiré le bilan de l’apiculture en Savoie pour 2016

L’INFO EN +

FÊTE DE L’APICULTURE

Elle aura lieu aux Marches le samedi 14 octobre, à la salle polyvalente de la Montgrabelle, avec des conférences pour les apiculteurs et le public, la découverte de l’apithérapie, la démonstration de la récolte de miel et de nombreuses animations pour les jeunes et le public.

TRIBUNE APICOLE

La Tribune apicole aura lieu le samedi 9 décembre à Montmélian. Elle est organisée par la Fédération apicole Auvergne Rhône- Alpes (Faara).

RUCHER DES ALLOBROGES Il rassemble, en 2016, 2 260 apiculteurs pour 20 124 ruches contre 1 750 apiculteurs en 2008.

TROIS QUESTIONS À…

Michel Lopez Président du Groupement de défense sanitaire apicole de la Savoie

« Les difficultés sanitaires s’accumulent en ce moment »

Quels sont les changements en cours dans la nouvelle gouvernance sanitaire apicole ?

« Tout d’abord, les techniciens sanitaires apicoles ne peuvent plus intervenir que dans le cadre d’une convention signée avec un vétérinaire et pas sur les dangers sanitaires de première catégorie. À partir de 2018, ils devront avoir validé une nouvelle formation. Le deuxième changement concerne la mission d’Organisme à vocation sanitaire. Elle a été confiée à GDS France. L’organisation sanitaire apicole de la Savoie qui fonctionne avec le Groupement de défense sanitaire apicole (GDSA) de la Savoie, est remise en cause au moment où les difficultés sanitaires s’accumulent. Le bon sens exige que l’on ne détruise pas l’organisation sanitaire au moment où les dangers imminents demandent, au contraire, le maintien d’un maillage structuré de tous les apiculteurs du département. »

Quelles sont les dispositions prises en prévision de l’arrivée du frelon asiatique ?

« Aucun nid de frelons n’a encore été confirmé en Savoie. Néanmoins, le GDSA de la Savoie a anticipé et mis en place un animateur frelon supervisant un réseau de 25 référents départementaux formés pour la détection des nids et la confirmation des signalements de nids. La destruction immédiate des nids à venir est en cours d’organisation sous l’égide de la DDCSPP. »

Et concernant le varroa ?

L’hiver très doux de 2015 a accentué, au printemps 2016, la pression déjà très forte de varroa. On a constaté une perte de très nombreuses colonies, parfois des ruchers entiers, dès novembre et décembre. Des techniques sont actuellement proposées pour surveiller ces acariens.

Football : mercredi, rencontre internationale U14 entre l’OL et la Juventus

Après l’Olympique lyonnais contre la Juventus de Turin, en mai 2015 et l’Olympique lyonnais face à l’Inter de Milan, en novembre 2016, les dirigeants de l’Union sportive modanaise remettent le couvert. Mercredi, à 15 h 30, au stade de Loutraz, ils proposeront à nouveau une rencontre internationale U14 entre Lyonnais et Turinois. « Les dirigeants de l’OL et de la “Juve” sont contents du travail proposé lors de ces rencontres, constate Emmanuel Trutalli. Une relation de confiance est née. Nous avons été capables de nous adapter à leurs diverses demandes avec efficacité. » Le président modanais en profite pour remercier « les dirigeants et éducateurs qui se rendent disponibles et donnent ainsi une belle image de l’USM. » Hormis les infrastructures mises à disposition, Modane se situe quasiment à mi chemin entre Lyon et Turin. « Au niveau local, les passionnés de ballon rond ont la possibilité d’assister à un match », souligne Emmanuel Trutalli. « Les dirigeants et joueurs des équipes sont accessibles. Ils prennent le temps de faire des photos ou de signer des autographes. » Il ajoute avec insistance : « Au niveau de la Maurienne, nous apportons la preuve qu’un petit club rural de fond de vallée comme l’USM est capable de gérer ce style d’événements. Cela n’est pas uniquement réservé aux clubs plus prestigieux des bassins urbains. À notre niveau, cela nous permet de donner une image dynamique du club. » Et d’offrir aux amateurs de ballon rond un joli moment de sport.

Patrice DEYMONNAZ

Organisé par l’USM, le 19e tournoi international U12-U13 se déroulera samedi 17 et dimanche 18 juin.

Les U14 de l’Olympique lyonnais joueront, mercredi après-midi, sur la pelouse de Loutraz, face à la Juventus de Turin.

CÉRÉMONIES DU 19MARS

Dimanche, au terme de la commémoration de l’arrêt des combats en Algérie, la population, les anciens combattants et les élus se sont retrouvés dans la salle Fardel. Cette année, Les membres du conseil municipal jeunes et des écoliers ont lu les messages des Anciens combattants et du secrétaire d’État. Dans son discours, le maire, Jean-Claude Raffin, a souligné que « par rapport à l’actualité, ce sont ces souvenirs qui, aujourd’hui comme hier, nous permettent d’espérer, après des périodes difficiles, un avenir plus serein où la paix doit rester le seul but de tous. Nous devons, comme vous l’avez fait à l’époque, nous battre pour défendre les valeurs de notre pays ».

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais