AccueilRestez informésRevue de presseDL du 20/11/2020

DL du 20/11/2020

Un incendie sur une citerne de gaz en gare de Modane

Jeudi soir, un incendie s’est déclaré au niveau d’une citerne de gaz en gare de Modane (sur la commune de Fourneaux), servant à réchauffer le système d’aiguillage en cas de gel. La SNCF, les sapeurs-pompiers et la gendarmerie étaient sur place entre 22 h 10 et 2 h du matin.

Les habitants de Fourneaux et de Modane ont passé une nuit agitée entre jeudi 19 et vendredi 20 novembre. Un incendie s’est déclaré à 22 h 10 au niveau d’une citerne de gaz qui sert à alimenter et réchauffer le système d’aiguillage en cas de gel. "Il y en a dans toutes les gares", assure-t-on du côté de la SNCF.

Les sapeurs-pompiers de Modane sont intervenus dix minutes après le début de l’incident. La brigade de gendarmerie locale était aussi sur les lieux pour réguler la circulation, le temps que les services de la SNCF vérifient toutes les installations. Cette opération a duré 4 heures. Trois trains de fret ont été arrêtés pendant les vérifications de la SNCF. "Cet incendie a été complètement maîtrisé", conclut la SNCF.

Du côté de la municipalité, on n’est pas encore complètement rassuré. "On a pas fini d’en entendre parler à mon avis", déclare le maire de Fourneaux, François Chemin, prévenu de l’incident par des voisins et informé par le cheminot de garde.

Maurienne/Vallée de Suse : malgré la crise sanitaire, le plan transfrontalier des hautes vallées lance une nouvelle étape

Elle se fera en visioconférence plutôt que lors d’une grand-messe. Plus que jamais, la difficulté de se rencontrer rend plus évidente la nécessité de travailler en commun sur de nouveaux outils, modernes et performants.

Le lancement du Piter en janvier 2019 à Bardonecchia, avec Ermanno Marocco, vice-président de la Conférence des hautes vallées et de l’Union de montagne du Pinerolese ; Guy Hermitte, vice-président de la Conférence et de la Communauté de communes du Briançonnais, maire de Montgenèvre ; Jean-Claude Raffin, président de la Conférence et maire de Modane ; Francesco Avato, maire de Bardonecchia ; Anna Merlin, conseillère de la Cité métropolitaine de Turin déléguée aux relations internationales ; et Maurizio Beria d’Argentina, président de l’Union de montagne des communes olympiques de la Voie-Lactée. Archives photo Le DL /Frédéric THIERS

Le vendredi 20 novembre à 10 heures, une vidéoconférence présentera le quatrième volet du programme intégré transfrontalier (Piter) “Hautes vallées, cœur des Alpes”. Il avait été lancé en grande pompe, en janvier 2019 à Bardonecchia ( Le Dauphiné libéré du 23 janvier 2019).

Le chef de file de ce Piter est la Communauté de communes du Briançonnais. Ses partenaires sont, en ce qui concerne les collectivités territoriales, le Syndicat du pays de Maurienne, les communautés de communes Maurienne-Galibier et du Pays-des-Écrins, et la Cité métropolitaine de Turin. Y participent aussi, côté italien, le groupe d’action locale des Escartons et Vallées vaudoises, l’Union coopérative des services d’assistance, et la Confédération nationale de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises.

Le constat de départ est que le territoire des hautes vallées est maillé de petites entreprises fortement liées au tourisme, mais éloignées de l’innovation, par manque de réseaux et d’infrastructures. L’objectif est donc de faciliter les actions transfrontalières et de mise en réseau, avec des instruments innovants.

Alcotra, 85 % de fonds européens

Si les collectivités agissent ensemble de part et d’autre de la frontière franco-italienne, c’est parce que l’Union européenne leur accorde de larges subsides pour le faire. Alcotra, acronyme de “Alpes latines coopération transfrontalière”, est un des programmes de coopération transfrontalière européenne. Il couvre le territoire alpin entre la France et l’Italie.

2014-2020 représentait la cinquième période de programmation, et depuis 1990, le programme a cofinancé près de 600 projets pour environ 550 millions d’euros de subventions européennes. En fait, l’Union, sur chacun des axes, apporte 85 % du financement, sur le compte du fonds européen de développement régional.

La programmation 2021-2027 est en cours de préparation. Comme pour la campagne précédente. L’autorité de gestion est la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le comité de suivi a eu lieu, lui aussi en téléconférence, le 4 novembre. Le nouveau règlement devrait être adopté au printemps.

Une action engagée depuis près de vingt ans pour promouvoir les actions communes Ces actions visent à augmenter la compétitivité des territoires, et leur attractivité pour les touristes et les résidents, ce qui est le fil conducteur de l’ensemble du projet “Alcotra”. La journée de lancement, vendredi, sera précédée de l’assemblée générale de la Conférence des hautes vallées, comité de pilotage du Pite. Cette association, depuis l’origine, dans les années 2000, travaille pour la promotion du territoire transfrontalier.

Une table ronde permettra de comprendre comment le Piter s’est adapté aux exigences liées à la crise sanitaire, et conclura ainsi la première partie de la rencontre. Le lancement du projet “Cœur innovant” suivra à partir de 14 heures.

L’inscription à l’ensemble de la journée s’effectue en remplissant un document Google forms, consulter le site www.interreg-alcotra.eu.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko