AccueilRestez informésRevue de presseDL du 20/02/2018

DL du 20/02/2018

Le photographe, Jean Luc Viart, se sent comme « un ambassadeur de [sa] région » Sa photo de la Vanoise lui vaut un prix

Le fort Victor Emmanuel dans la lumière d’un ciel d’orage et orné d’un arc en ciel, c’est la photo que Jean Luc Viart, photographe installé à Modane, a envoyée au concours international lancé par trois parcs nationaux d’Italie et celui de la Vanoise. « Le principe était simple : il fallait prendre une photo d’un des quatre parcs ou en zone périphérique. J’ai regardé parmi celles prises cette année et j’en ai choisi trois. » Plusieurs catégories sont proposées comme photos animalières, macro, de paysage. « Moi, je fais davantage de paysages car j’aime marcher. Il suffit d’attendre la bonne lumière et de sortir l’appareil photo. J’aime quand il y a une ambiance, une couleur particulière. J’apprécie les temps orageux ou la tempête de neige. Une bonne photo, c’est une part de chance et il faut avoir l’oeil », décrit-il. Cette photo du fort Victor Emmanuel a été faite le 15 août dernier, depuis Avrieux. « C’était au soir d’une chaude journée d’été. Il y a eu un orage très fort, localisé et très court. Il y a eu une trouée et la lumière est tombée sur le fort, j’ai saisi un moment rare. » Le 24 février, il sera à Milan pour recevoir son prix. « Je suis fier d’avoir été sélectionné quand on sait qu’il y a eu 3 000 photos présentées par 400 participants au concours. Ma photo va servir à la communication des trois parcs, c’est un honneur. Pour moi, c’est l’occasion de montrer une région que j’aime, même si je n’y suis pas né », affirme-t-il. Amateur de randonnée, Jean Luc Viart se sent très savoyard, « même si je ne suis pas né ici, mais j’ai l’impression de connaître la Savoie mieux que certains Savoyards. Avec cette photo, je montre aussi qu’en périphérie du parc, il y a de la vie, des gens qui y travaillent. Je me sens comme un ambassadeur de la région. » Agnès BRIANÇON MARJOLLET

La photo de Jean-Luc Viart, prise le 15 août depuis Avrieux, a été primée dans un concours lancé par trois parcs italiens et celui de la Vanoise. Photo Le DL/A.B-M.

Bâtiment Filtech : les marchés lancés cette semaine

Dès 2016, la Communauté de communes avait préparé la plateforme : on arrive à une phase plus opérationnelle. Le DL/Archives/F.T.

Ce dossier au long cours s’achemine vers sa conclusion. Lors de sa dernière réunion, le conseil de la Communauté de communes HauteMaurienne Vanoise a adopté un avenant technique, fixant la rémunération du maître d’oeuvre en fonction du montant prévisionnel des travaux, tel qu’il résulte de l’avantprojet définitif. Ce dernier se monte à 1 960 025 €. « C’est sur ce montantlà qu’on a pris un créditbail, dont les mensualités seront remboursées par Filtech », rappelle le président Christian Simon. C’est un montage très classique, la collectivité locale finançant un bâtiment industriel que l’entreprise occupe tout en assumant les frais du remboursement. La Communauté de communes restera propriétaire jusqu’à l’échéance du créditbail. Les travaux pourraient commencer en mai Le dossier a pris du retard l’an dernier, à la suite de nouvelles discussions entre l’entreprise et la Communauté de communes. La signature du créditbail ouvre la porte au lancement des marchés dès cette semaine et à une fixation du calendrier définitif. Les attributions des 17 lots passeront par la commission d’appels d’offres, puis seront validées par le conseil commu n a u t a i r e a u mo i s d’avril. Les travaux pourraient donc commencer en mai. Le nouveau bâtiment, d’une superficie d’environ 1 200 m², permettra à Filtech d’accroître son activité, ce qui pourrait se traduire par la création d’une dizaine d’emplois. L’extension de Filtech a bénéficié d’une aide de 100 000 € du “Plan de revitalisation territoriale” de la Maurienne, fonds abondé, à l’époque, par Rio Tinto Alcan. Si Filtech n’avait pas pu s’étendre sur son site actuel au pôle industriel du Fréjus, l’entreprise aurait été contrainte de déménager  ; il avait d’ailleurs été question qu’elle se délocalise à SaintRémydeMaurienne, dans les anciens locaux de Spirel, qui ont finalement été occupés par la Sorea et sa filiale IdWatt. F.T.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko