AccueilRestez informésRevue de presseDL du 1er/07/2019

DL du 1er/07/2019

15 kilos d’herbe dans sa décapotable

18 mois de prison ferme

Le 24 juin, au tunnel du Fréjus, les douaniers ont contrôlé un véhicule Opel Astra décapotable occupé par deux ressortissants espagnols.

E n effectuant un passage dans la voiture, le chien dressé pour la détection des stupéfiants ne tardait pas à marquer très nettement au niveau de la banquette arrière. En remettant aux agents un fusible permettant d’ouvrir le toit, le conducteur leur déclarait spontanément la présence de 15 sachets d’herbe de cannabis dissimulés dans l’emplacement de la capote. Selon ses premières déclarations en rétention douanière, l’homme de 63 ans, José Antonio Sotomayor, avait accepté de transporter les 15 kilos d’herbe à la demande d’une personne qu’il connaissait en Espagne. « J’ai fait ça pour payer l’école de mes filles » E n c o n t r e p a r t i e d e 7 500 €, le passeur devait livrer la marchandise dans un petit village situé à proximité de Monza, en Italie. Il soutenait par ailleurs que son passager, qui ne faisait que l’accompagner, ignorait la présence des stupéfiants dans le véhicule. Autant d’affirmations que le sexagénaire a réitérées ce jeudi devant le tribunal correctionnel d’Albertville, où les deux hommes ont été en comparution immédiate. « J’ai fait ça pour payer l’école de mes filles, mais c’était la première fois, et mon ami n’était au courant de rien. » « C’est quand même curieux qu’on puisse confier une telle quantité de produit et la valeur qu’il représente à quelqu’un de novice en la matière », s’est interrogée la présidente, Coralie BourilleNoël. « J’avais juste le profil qui correspondait à ce que recherchent les trafiquants en Espagne », répondait le prévenu. Quant à son coprévenu, âgé de 54 ans, celui-ci a confirmé qu’il n’était pas au courant de l’activité illicite de son ami de 30 ans. Convaincue de la culpabilité des deux hommes, la procureure Sophie Mauboussin a requis deux ans de prison à l’encontre d’Antonio Sotomayor, et 18 mois à l’égard de son passager, compte tenu de son absence d’antécédent judiciaire. « Vous avez ici deux personnes qui se connaissent depuis 30 ans et l’un d’eux vient vous soutenir qu’il ignorait l’activité de son ami. Je pense au contraire qu’en plus d’être tous les deux mêlés à ce transport de drogue, ils n’en n’étaient pas, non plus, à leur premier voyage ». Défendus par Me Paul Salvisberg, Antonio Sotomayor a écopé de 18 mois de prison, et son coprévenu a été relaxé au bénéfice du doute. Ils ont, en revanche, été condamnés à payer solidairement une amende douanière de 30 000 € correspondant à la valeur estimée a minima des stupéfiants saisis. Olivier MASSEBOEUF

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko