AccueilRestez informésRevue de presseDL du 19/09/2021

DL du 19/09/2021

Bombardements de 1943 : pour ne jamais les oublier

Une cérémonie bien particulière s’est tenue vendredi 17 septembre devant le monument aux morts… et seulement devant celui-ci, en mémoire des deux journées de l’automne 1943.

Face au monument aux morts, les élus, les porte-drapeaux et les autorités. Photo Le DL /F.T.

La tradition veut en effet que la cérémonie soit double. Une première a lieu au monument à la mémoire du lieutenant Gabriel Barret, situé près de l’entrée monumentale du tunnel du Fréjus. Cet officier, membre de la compagnie Stéphane, a été tué dans le secteur d’Arplane lors de la libération de Modane, début septembre 1944, a rappelé René Collomb, président des anciens combattants. Mais cette année, des travaux ont empêché d’honorer plus avant sa mémoire.

La délégation d’élus (Jean-Claude Raffin, maire de Modane, Stéphane Boyer et Jean-Marc Buttard ses collègues d’Aussois et Avrieux, et Claude Meille, premier adjoint, pour Fourneaux en l’absence de François Chemin) s’est donc retrouvée devant l’hôtel de ville, pour un unique dépôt de gerbes devant les porte-drapeaux et diverses autorités civiles et militaires.

À la salle Antoine-Fardel, Jean-Claude Raffin a souhaité rappeler que l’année bien particulière après laquelle intervient cette cérémonie n’est pas que sanitaire : « De par le monde, des conflits s’éternisent, des femmes et des hommes souffrent sous les bombes. » Le maire a souhaité que l’on pense aux victimes d’aujourd’hui au moins autant qu’à ceux qui périrent, ou virent leurs biens détruits lors des raids de l’aviation alliée sur Modane et Fourneaux, les 17 septembre et 1er novembre 1943.

René Collomb, lui, souhaite que la cérémonie dure autant que les terribles souvenirs de ces jours noirs, et des deux ans de privations qui suivirent jusqu’à « retrouver un semblant de vie et d’activité ». Le président des anciens combattants souhaiterait que des jeunes s’associent à ces commémorations, mais pour cela, craint-il, il faudrait leur parler « avec le risque de n’être ni écouté, ni entendu ».

CMA : six entreprises artisanales récompensées

Les lauréats du concours qualité totale 2021 de la CMA (Chambre de métier et de l’artisanat) Savoie aux côtés d’André Mollard. Photo Le DL /Guy JACQUEMARD

Hommes de métier et de passion, alliant les savoir-faire ancestraux aux techniques les plus modernes, les chefs d’entreprises artisanales sont au cœur du développement économique de la Savoie. Résolument engagés dans la recherche de la qualité ou ayant su intégrer les nouvelles exigences collectives en matière de santé, de gestion des personnels et de respect de l’environnement, ils sont également l’illustration d’une certaine perfection et le reflet d’un enthousiasme qui donne de l’élan et valorise nos territoires.

Mardi dernier, à l’occasion de la 93e édition de la Foire de Savoie, au Phare, en présence d’élus locaux et des partenaires du concours qualité totale, André Mollard, président de la Chambre de métier et de l’artisanat (CMA), a remis aux lauréats les trophées du concours qualité totale 2021. Un concours créé en 1988 pour lequel ont postulé cette année 40 entreprises.

Douze entreprises ont été auditionnées par un jury et six se sont vues récompenser d’un trophée assorti pour l’occasion de chèques allant de 1 500 à 3 000 €. Un prix “excellence”, un prix “dynamique commerciale”, un prix “ressources humaines”, un prix “développement durable et environnement”, un prix innovation et un prix “coup de cœur” destiné à récompenser l’entreprise artisanale n’ayant pas pu concourir dans les catégories ouvertes mais dont le dossier a été considéré par le jury comme remarquable.

Le palmarès ➤ Prix “excellence” : Audrey Marque, dirigeante de l’institut de beauté Une Bulle de coton au milieu des flocons à Flumet. Ce prix souligne l’excellence en gestion, en commercial, en organisation, en ressources humaines…

➤ Prix “dynamique commerciale” : Nicolas Bompois et Alys Chianale, imprimeurs et dirigeants de Inpress’co à Aix-les-Bains. C’est pour sa stratégie commerciale et ses outils de communication que l’entreprise a été distinguée.

➤ Prix “ressources humaines” : Thierry Mollard, ébéniste et dirigeant de l’Atelier à bois et menuiserie mauriennaise à Modane. Une entreprise à la pointe dans la gestion du personnel, en matière d’apprentissage et de formation.

➤ Prix “développement durable – environnement” : Lilian Eyraud, dirigeant de l’entreprise de mécanique générale Fraissard précision à Aigueblanche pour sa prise en compte des problématiques environnementales au quotidien.

➤ Prix “innovation” : Dominique Mestre de la boucherie éponyme à La Chambre. Une catégorie supplémentaire cette année pour distinguer la capacité d’adaptation et l’esprit novateur.

➤ Prix “coup de cœur” : Christine Poncy-Calixte, fleuriste. Ses boutiques D’une fleur à l’autre sont situées à Chambéry et au Bourget-du-Lac.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko