AccueilRestez informésRevue de presseDL du 19/04/2019

DL du 19/04/2019

La Montagne chocolatée, le chocolat dans tous ses états

Pour la chocolaterie installée à Modane depuis l’année dernière, et sa propriétaire Aurore Pollet, 2019 est l’année des premières fêtes de Pâques en Haute-Maurienne

Alors que Pâques est dans quelques jours, le sens chrétien de la fête est quelque peu éclipsé par son côté “orgie de chocolat”. Aurore Pollet est artisan chocolatière. Propriétaire de “La Montagne chocolatée”, elle s’est installée à Modane au début de l’été dernier. « Auparavant j’ai été pendant trois ans à Saint-Colomban-des-Villards où je tenais l’épicerie dépôt de pain, et donc chocolaterie. Ici, je ne fais que du chocolat ». Un bilan après un an d’activité Pour produire ses créations, Aurore se fournit en chocolat chez Valrhona, entreprise française basée à Romans. « Ils ont une gamme de qualité impressionnante de chocolat. Ils ont des produits sains, sans additifs, ni conservateurs. Je ne travaille pas encore avec leur gamme “bio”, mais c’est un objectif ». Si cela ne fait qu’un an que la chocolaterie est ouverte, il est déjà possible de noter plusieurs tendances, peu surprenantes au demeurant : « je vois une différence entre ce que l’on me demande à Noël et à Pâques. Pour Noël, ce qui est sûr, c’est que l’on va plus me demander des ballotins de chocolat, alors qu’à Pâques il s’agira plutôt de sujets. Les lapins, les oeufs ont toujours la cote ». Mais quoi qu’il arrive, Aurore se doit d’être à l’écoute de ses clients pour répondre à leurs attentes : « cela fait partie du savoir-faire de l’artisan que d‘être capable de s’adapter à ce que les gens demandent. En revanche, parfois je suis face à des gens qui ne se rendent pas compte de ce qu’implique l’artisanat : je ne peux pas produire d’énormes quantités très rapidement, je ne peux pas produire de gâteaux commandés le matin pour l’après-midi… ». Et ce d’autant plus qu’Aurore est seule pour tenir sa boutique. « Les gens voient les horaires décalés et se disent qu’en commençant à 10 heures je ne travaille pas beaucoup. Mais avant je suis en production dans le laboratoire. Même chose en début d’après-midi ». Une clientèle majoritairement locale  »Ce qui m’a réellement le plus surpris au début, c’est la demande en chocolat pendant l’été », avoue Aurore, « alors c’est sûr que les clients ne demandent pas des choses pâteuses et très sucrées, mais la chaleur n’arrête pas les amateurs de chocolat ». Si l’implantation d’une chocolaterie à Modane peut surprendre, elle est parfaitement logique pour Aurore : « depuis quelque temps, les gens reviennent sur de la consommation locale. Et puis le chocolat est un produit de luxe et on l’a un peu oublié, donc cela devient un vrai cadeau. Ici les gens qui achètent vont se préoccuper de la qualité plus que de la quantité ». C’est surtout la clientèle locale qui fait vivre la chocolaterie  : « pour moi c’est évident. Pour les touristes qui viennent en Maurienne, le chocolat ce n’est pas quelque chose de typique d’ici. Ce n’est pas comme du beaufort, pour lequel les gens de passage vont se dire qu’il faut en ramener », explique Aurore. Raphaël ISSELET

Aurore Pollet s’occupe de la fabrication de ses pièces en chocolat mais aussi de leur commercialisation. Photo Le DL/Raphaël ISSELET

“Free de la passion” : plaisir et sécurité

Tout s’est très bien passé pour la deuxième édition de “Free de la passion”, organisée par l’association “Les pisteurs du Charmaix”. Une vingtaine de participants ont participé à cette rencontre sous d’excellentes conditions météo. Après la montée au Grand- Argentier, la descente s’est déroulée avec un groupe qui a skié la face Nord, encore poudreuse, et un autre groupe la face Est en condition printanière. Parmi eux, trois jeunes de 9, 12 et 13 ans effectuaient un “3000” pour la première fois. Le barbecue (et chips maison) à “Punta Bagna” fut magnifique, avec soleil et bonne humeur. Le challenge DVA, a permis aux participants de progresser et d’avoir envie de s’entraîner encore plus. Une fois de plus les enfants ont été bluffants, intéressés et déterminés. Beaucoup d’autres ont voulu participer au challenge. Le sac “ABS” a été remporté par un jeune saisonnier de Val-Cenis, motivé et entraîné : il a trouvé le DVA en une minute et demie.

Frederic THIERS

Le groupe au sommet de “Punta Bagna”. Photo DR

Les célébrations pascales

Les paroissiens de Notre-Dame-du-Charmaix se retrouveront ce vendredi à 15 heures à l’église pour un chemin de croix, et pour la célébration de la Passion du Seigneur à 20 heures. Samedi, veillée pascale à 21 heures. Messe de Pâques dimanche à 10 heures.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko