AccueilRestez informésRevue de presseDL du 17/06/2021

DL du 17/06/2021

Lyon-Turin : l’Europe met la pression sur la France

Des propositions essentielles à la liaison Lyon-Turin doivent être formulées d’ici la fin de l’année, pour le développement du fret et pour les accès au tunnel de base.

À cause de la pandémie, la commission intergouvernementale (CIG) sur le Lyon-Turin n’avait pu se réunir depuis plus d’un an. Les représentants des deux États, France et Italie, ont enfin pu se réunir lundi à Chambéry, accueillant en visioconférence Iveta Radicova, coordinatrice du “corridor méditerranéen” pour l’Union européenne. « Elle a été très directe », commente Émilie Bonnivard qui, en tant que députée (LR, 3e circonscription de Savoie) assistait à la réunion.

« Avec sa force et son caractère, elle a demandé aux États de désigner la CIG comme entité au sein de laquelle seront constitués tous les actes préliminaires à la formalisation de l’acte d’exécution », précise Paolo Foietta, président de la CIG. Manière de dire que la CIG doit avoir un vrai mandat des gouvernements, et non un rôle de relais des positions des administrations centrales.

Cet “acte d’exécution” est la pierre angulaire du contrat entre les États et l’Europe pour le financement de la liaison. Ces conséquences financières sont énormes. L’Europe prendrait à sa charge 55 % du coût de la section transfrontalière entre Saint-Jean-de-Maurienne et Susa (au lieu des 40 % déjà actés) ; et 50 % du coût des accès, tant en France qu’en Italie, pour lesquels 30 % étaient seulement envisagés.

En échange, la France et l’Italie doivent s’engager formellement à apporter leur part, ce que la France, notamment, n’avait jamais fait au-delà de déclarations de principe (“la France paiera”). Cela ne posait pas de problème sur le tunnel de base bien que les modalités de la contribution française n’aient jamais été précisées ; mais le doute planait toujours sur la volonté politique et budgétaire d’engager les travaux des accès.

D’ici la fin de l’année, pour la prochaine réunion de la CIG, la France et l’Italie devraient donc livrer à l’Europe une proposition d’acte d’exécution.

La CIG a aussi décidé de s’impliquer dans la montée en puissance du fret ferroviaire entre France et Italie, sans attendre la réalisation du tunnel de base. Tâche ardue car, précise Paolo Foietta, les études menées par les autorités ferroviaires françaises et italiennes concluent à une limitation de la capacité du tunnel historique du Mont-Cenis à une cinquantaine de convois par jour.

3 millions de marchandises transitent par l’itinéraire Aujourd’hui, quelque 3 millions de tonnes de marchandises transitent par cet itinéraire. D’ici la prochaine CIG, un travail sera mené avec les gestionnaires de réseau pour envisager de passer à 5 millions de tonnes. Il faudra pour cela calculer au plus juste : plus de convois vides qui consomment inutilement des sillons, limitation drastique des “machines de pousse”, pourtant indispensables pour faire gravir aux convois les plus lourds les fortes pentes qui mènent jusqu’aux entrées du tunnel. Il s’agit en quelque sorte d’“amorcer la pompe” du renouveau du fret ferroviaire en attendant l’ouverture du tunnel de base, dont la capacité sera bien plus importante.

Alors que le percement du tunnel de base se poursuit, avec la prochaine attribution des plus gros marchés, d’autres chantiers, plus d’ordre intellectuel, semblent progresser.

Au Bourget, les opposants veulent créer leur “presidio”

La pratique du “presidio” a été lancée il y a de nombreuses années dans la vallée de Suse. Il s’agit d’une sorte de camp, « une vigie, un lieu de rencontres, de partage et d’information » dans la rhétorique des opposants. Les “No Tav” en ont implanté, par le passé, sur les zones destinées au chantier, comme à la Maddalena di Chiomonte, ce qui entraîne ensuite des affrontements avec les forces de l’ordre au moment où il faut les évacuer.

Le dernier en date a été installé dans la localité de San Didero, près de Bussoleno, où un nouvel autoport doit voir le jour : l’actuel, à Suse, doit laisser la place à des installations liées au Lyon-Turin, dont la future gare internationale.

Aucune installation de ce type n’avait jamais vu le jour en Maurienne, même si Philippe Delhomme, un des leaders des opposants, a pu déclarer, en 2014 : « Il nous faut une ZAD [pour “zone à défendre”, sur le modèle de Notre-Dame-des-Landes] dans la vallée ». L’inauguration du “presidio du Moulin” mauriennais est donc programmée le samedi 26 juin, à partir de midi, au pont de la Glaire, à Villarodin-Bourget.

Sécurité : Telt signe une convention avec la gendarmerie

Le front est calme autour des travaux du Lyon-Turin en Maurienne. Si en Italie, il faut déployer l’armée pour contenir des activistes moins nombreux, mais toujours aussi violents, côté français on signale surtout des tags, et quelques intrusions, qui jamais n’ont entravé la marche du chantier, que ce soit à Saint-Martin-la-Porte, à Saint-Julien-MontDenis, à Saint-Jean-de-Maurienne ou dans le secteur de Modane-Avrieux.

Néanmoins, le préfet Pascal Bolot, le directeur général de Telt Mario Virano, et le colonel Gilles Chantereau, commandant le groupement de gendarmerie, ont signé lundi, en marge de la réunion de la CIG, une convention « qui récapitule une partie de ce qui se fait déjà, et pourrait se faire demain », explique le préfet.

Cela concerne le partage d’information et de renseignements entre le service de sécurité de Telt et les forces de l’ordre, la prévention d’éventuels sabotages ou dégradations, et les protocoles en cas d’intervention. « Il est utile d’avoir en un encadrement général », estime Mario Virano, qui parle « de prévention, de prudence, plutôt que de réaction à des actions ». Pour lui, d’ailleurs, « le climat va progressivement s’améliorer en Italie, même s’il ne faut jamais baisser le niveau d’attention ».

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko