AccueilRestez informésRevue de presseDL du 17/05/2018

DL du 17/05/2018

RD 1006 : la communauté de communes relance l’idée de l’échangeur de La Praz

Entre Le Freney et La Praz, la RD 1006 est toujours coupée. En mars 2017, le Département l’avait fermée pendant un mois, le temps, entre autres, de construire un ouvrage permettant d’évacuer une crue du torrent du Sartay. « On nous avait dit que ça absorberait 99 % des crues, et qu’il n’y aurait jamais de blocs », remarquaient les élus lors de la dernière réunion du conseil communautaire de Haute Maurienne Vanoise (CCHMV). Manque de pot, le 22 avril, on est tombé sur le 1 % : une énorme coulée de boue a envahi la route. Et un gros rocher de 50 m³ a dévalé la montagne, arrivant jusqu’à l’Arc. Pour la communauté de communes, la solution est simple : créer, sur l’autoroute A43, un demi diffuseur à La P r a z , tourné vers l’aval. « Nous avions pris une délibération dans ce sens il y a quelques mois. Vu la situation, il faut le relancer », insiste Xavier Lett. Tous les rapports soulignent que la sécurisation de la falaise est impossible L’élu modanais a fait des recherches dans les archives du bureau de recherches géologiques et minières. « Tous relèvent la difficulté voire l’impossibilité de sécuriser le versant, et un fait explicitement allusion à la déviation de la route comme seule mesure définitive », résume-t-il. De fait, en février 1975, le rapport de l’ingénieur Pachoud, surtout consacré à la sécurisation de la voie ferrée, indiquait : « rien ne peut empêcher la falaise de s’éroder et les blocs de tomber ». Il ne cachait pas que « la prévention la meilleure serait la construction d’une galerie ou d’une casquette ou le détournement de la voie ferrée vers l’autre rive » ; à cette époque, il n’y avait pas encore de tunnel du Fréjus, et encore moins d’autoroute. Tous les rapports soulignent que la falaise, entre les ruisseaux du Savoutier et du Sartay, est très fragile, qu’il faut éviter d’intervenir dessus, et que les moyens de protection sont aléatoires. La solution de “banaliser” l’autoroute entre Le Freney et La Praz paraît la plus simple aux élus, d’autant qu’il y a déjà des voies de service, à La Praz, qui relient le réseau autoroutier au réseau départemental. Les élus craignent que le problème soit refilé à la communauté de communes Le problème est bien sûr politique, et ne pourrait se solder que par un accord entre le Département et la Société française du tunnel routier du Fréjus. Mais il est aussi technique. « On a une réponse un peu sibylline du Département », explique Sylvain Margueron, directeur général adjoint de la communauté de communes, « il ne ferait pas l’étude lui-même mais mettrait ses services à notre disposition pour que nous la fassions ». Ce qui laisse le président Christian Simon quelque peu inquiet : « j’ai peur qu’on finisse par nous refiler le dossier au titre de la Gemapi (1), au prétexte que ce qui descend des torrents entrave l’écoulement des eaux dans l’Arc ». Or, pour les élus de la CCHMV, c’est par l’autre bout qu’il faut prendre le problème : les ouvrages actuels ne protègent que la voie ferrée (plutôt bien) et la RD 1006 (plutôt mal). La communauté de communes n’a donc pas vocation à intervenir. « Il faut réaffirmer auprès du conseil départemental l’urgence de ce dossier », insiste Xavier Lett. Il est vrai aussi que ce n’est pas la première fois qu’il est présenté. Frédéric THIERS

(1) Gemapi : gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations. C’est une compétence obligatoire des communautés de communes.

L’énorme rocher a dévalé la falaise et est arrivé jusque dans le lit de l’Arc, une hypothèse qui n’avait jusque-là pas été envisagée. Pour les usagers, l’autoroute reste gratuite entre Le Freney et Saint-Michel, mais cela oblige à un long détour pour se rendre à La Praz. DR

Les basketteurs U9 ont accompli une belle saison

La saison s’est terminée en beauté pour les jeunes basketteurs. Après avoir remporté tous leurs matchs durant l’exercice, les U9 se sont rendus à Aix-les-Bains à l’occasion de la fête nationale du mini-basket. Les protégés de Majda Mohamed ont affronté le Basket-ball borain, La Ravoire, Aix/Maurienne, Albertville, Cuines et Saint-Julien. Les dirigeants modanais sont très fiers de cette équipe à l’avenir prometteur. Si son effectif reste constant, la saison prochaine, les résultats seront encore au rendez-vous.

L’assemblée générale du club se tiendra mercredi 13 juin, à 19 heures, au foyer logement.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko