AccueilRestez informésRevue de presseDL du 17/03/2018

DL du 17/03/2018

Vers des guichets SNCF davantage fermés

En raison de suppression de postes, les gares de SaintJeandeMaurienne et Modane touchées

Jeudi, la diminution, pratiquement de moitié, des horaires d’ouverture des guichets des gares de Saint Jean de Maurienne et Modane, a été annoncée par les syndicats de cheminots. Une information extraite du projet de la SNCF pour la “Modification des équipes escale et vente Maurienne”. Ce texte sera présenté en comité d’entreprise, jeudi prochain. À la CGT cheminots Maurienne, le coup est rude. « Depuis des années, nous subissons des restructurations. Les services vente et escale n’en avaient pas encore connu. C’est le cas, mais la note est salée », explique le secrétaire du syndicat CGT cheminots Maurienne, Lionel Brun. Sur la vallée (avec la gare de Saint Pierre d’Albigny), seize postes sont supprimés et un seul créé. « Treize concernent des agents du secteur vente au guichet et trois pour l’escale », précise Lionel Brun. Pour les personnes ciblées par les suppressions, « les possibilités de reclassement ne sont plus possibles en Maurienne. Désormais, c’est à Chambéry, Lyon, voire Paris. Cette nouvelle organisation doit être mise en place au 1er septembre », complète-t-il. À travers cette réorganisation, un intérêt pour la SNCF : diminuer les coûts des gares concernées, malgré un chiffre d’affaires en hausse dans trois des quatre gares mauriennaises, cette année. « Cela passe aussi par une plus grande polyvalence des agents. La SNCF va demander aux agents d’escale, chargés d’assurer les départs des trains, de la sécurité sur les quais et des renseignements aux voyageurs, de vendre des billets entre deux départs », décrit le représentant CGT. « Il faut le soutien des habitants. Tout seul, on n’y arrivera pas » Avec treize personnes en moins derrière les guichets des gares, le changement ne passera pas inaperçu pour les usagers. « Il n’y aura plus de vente dans les gares de Saint Avre et Saint Michel, sauf les samedis et dimanches en saison touristique hivernale. À Saint Jean de Maurienne et Modane, les horaires seront divisés par deux. Les usagers ne seront plus sûrs de voir un guichet ouvert en arrivant en gare », souligne Lionel Brun. Au-delà de leurs cas personnels, les cheminots évoquent « la désertification de la vallée  : quinze familles vont devoir partir. Où en est-on de la défense du service public, de l’emploi en Maurienne ? On se demande vraiment ce que va devenir la vie dans la vallée ». Les salariés de la SNCF connaissent la solution : « il faut une mobilisation des usagers et des élus. Tout seul, on n’y arrivera pas. Si l’on veut continuer à vivre et travailler dans la vallée, il faut le soutien des habitants ». Agnès BRIANÇON MARJOLLET

Lundi matin, les cheminots du syndicat CGT iront à la rencontre des usagers de la gare de Saint-Jean-de- Maurienne pour les informer sur les restrictions prévues par la SNCF. Photo archives Le DL.

Syndicat Sud-rail : « c’est une violence inouïe »

Pour le représentant de Sudrail, Frédéric Fortuna, la découverte du projet de la SNCF a été « d’une violence inouïe. À terme, on se dirige vers la destruction complète du chemin de fer et des lignes dans la vallée », explique-t-il. Il évoque « des agents en colère face à des méthodes inacceptables. La SNCF ment quand elle dit que les petites lignes ne seront pas touchées. Nous savons tous que quand les guichets ferment, les trains s’arrêtent moins et, à terme, ne s’arrêtent plus. En ouvrant les guichets de Saint Avre et Saint Michel seulement pour la saison touristique hivernale, la SNCF montre bien son désintérêt pour les travailleurs et les étudiants qui empruntent, toute l’année, ce moyen de transport ». Selon Frédéric Fortuna, la restriction des horaires d’ouverture des guichets conduira, à la gare de Modane, « à une ouverture seulement du lundi au vendredi. Le weekend, c’est l’agent d’escale qui vendra des billets quand il aura le temps ». Comme ses homologues de la CGT, le représentant Sudrail souhaite « une réaction de la population et des élus. On l’attend et on l’espère. Cette situation est inacceptable. Au-delà la SNCF, c’est l’avenir et l’aménagement de la vallée qui posent question. On se dirige vers une désertification  ». Hier soir, les membres de Sudrail tenaient une réunion pour définir les actions qui seront menées. « C’est maintenant qu’il faut réagir. Une fois que ce sera fermé, il sera trop tard ». A.B.M.

« C’est pitoyable » Le maire de SaintJeandeMaurienne et conseiller départemental, Pierre Marie Charvoz, a appris le projet de la SNCF par la presse. Parmi les actions évoquées, la division, par deux, des horaires d’ouverture des guichets de la gare de Saint Jean de Maurienne. « Je ne m’attendais pas à ça. C’est pitoyable et inadmissible. On a le sentiment que le sujet est traité pardessus la jambe. Ce que je souhaite, c’est que la gare reste ouverte, avec des agents présents. Il faut taper du poing sur la table. Je vais contacter Yves Durbet pour mettre en place une action. Il faut alerter la population. On nous parle de gare internationale et on diminue celle-ci, c’est illogique ».

Football : les choses sérieuses reprennent

Les choses sérieuses reprennent pour les footballeurs. Toutes les catégories retrouvent les pelouses ce weekend. Cet après-midi, les U7 se déplacent à Aiguebelle pour un plateau avec 11 autres équipes (départ à 12 h 30). Pour les U13 A et B, double confrontation chez leurs voisins de Saint Michel (départ à 12 h 45). Les U17 de l’Entente se rendent à Mouxy pour leur première rencontre au niveau Excellence (départ à 11 h 45). Demain, les U15 débutent le championnat en poule B de 1re Division en se rendant à Saint Pierre d’Albigny (départ à 7 h 30). Le onze fanion se déplace à Saint Baldoph (départ à 11 h 45). La reprise prévue contre la Ravoire n’ayant pu avoir lieu dimanche dernier en raison du terrain de Loutraz encore enneigé, les Modanais (8e) reprennent l’exercice en se déplaçant en banlieue chambérienne. Classé 5e, l’adversaire du jour s’est incliné, lors de la reprise au Biollay : 2-0. Eux qui en ouverture de la saison, étaient venus s’imposer à Modane : 2-1. Les Mauriennais seront à la recherche d’un bon résultat. Ce serait la moindre des choses en vue du maintien. La réserve est au repos.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko