AccueilRestez informésRevue de presseDL du 14/05/2018

DL du 14/05/2018

La “caravane des migrants” a passé la frontière après une halte à Bardonecchia

Les visages de dizaines de migrants dont on est sans nouvelles : la caravane formule des demandes, de pays en pays, pour essayer de retrouver leurs traces. Photos LeDL/Luisa MALETTO

Depuis plus de six mois, l’accueil des migrants est assuré, d’une manière très discrète, par la communauté locale de Bardonecchia. La première manifestation en a été la petite pièce installée dans le bâtiment de la gare, au début de l’hiver, par Rainbow4Africa. Avant hier samedi, elle a accueilli la “caravane des migrants”, partie de Tunisie et arrivée à Bardonecchia via Vintimille et Turin. La rencontre a eu lieu à la “Ruche”, l’ancienne villa Mazzaferro, confisquée à la mafia il y a quelques années, et aujourd’hui siège de l’association “Ensemble, librement”. La présidente Adriana Ugetti a accueilli la caravane en présence des nombreuses associations de bénévoles, et de simples citoyens, qui ces derniers mois ont offert leur aide aux migrants de diverses façons : objets de première nécessité, vêtements, hospitalité. La caravane, composée de quelques Mexicains et Tunisiens, a entrepris ce long voyage pour dénoncer la disparition de nombreuses personnes aux cours des migrations. Elle transporte un document sur lequel figurent des dizaines et dizaines de visages de disparus. Les voyageurs ont témoigné de leurs angoisses, décrivant la tristesse de leur situation, car ils n’ont plus de nouvelles de leurs familles depuis des années. Malgré les signalements effectués auprès des autorités, ils ne connaissent pas la vérité. Se renseignant de pays en pays, ils espèrent arriver à leurs fins. Parmi eux, est intervenu John Mpaliza, citoyen italien d’origine congolaise, qui accomplit un voyage de Reggio Emilia à Genève, dans le but de présenter à l’Organisation des Nations unies, pour mettre fin à la guerre dans son pays de naissance, liée d’après lui au coltan, un matériau utilisé pour fabriquer des smartphones. Il dénonce la situation des enfants, recrutés dans les mines pour extraire cette substance. Hier dimanche, la caravane devait prendre le train pour Modane, et de là continuer son périple, à pied, vers la Suisse. Mais avant, ils ont partagé avec les gens de Bardonecchia un repas, auquel chacun a apporté sa part. Après demain mercredi, les mêmes organisateurs ont invité la population à une soirée d’information, à la salle de conférences de la bibliothèque, pour faire le point de la situation sur les migrations, comme cela avait été le cas le mois dernier à Oulx. Luisa MALETTO

Parmi eux, beaucoup aident les migrants, souvent de façon anonyme, sans être militants associatifs : ils ont écouté leurs histoires.

Les Rencontres musicales internationales sont de retour en juin

Du 10 au 15 juin, sous la direction artistique de Giovanni Bellucci, l’association “Ce qu’on entend sur la montagne”, présidée par Marie-Claude Cote, organise la troisième édition des Rencontres musicales internationales. Elle débutera par un gala d’ouverture à la salle des fêtes de Modane, sur le thème “Jeux interdits”, avec Giovanni Bellucci au piano, et une chorégraphie créée et interprétée par Eugénie Andrin. Elle dansera sur Chopin, Liszt, Debussy. Le lundi, le mardi et le jeudi seront réservés au simulateur de concours international. Giovanni Bellucci animera une master classe publique le mercredi et le jeudi matin au Museobar. Le concert de clôture aura lieu le vendredi 15 juin à 20h30 à la redoute Marie-Thérèse.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko