AccueilRestez informésRevue de presseDL du 13/11/2019

DL du 13/11/2019

De plus en plus de filles chez les Cadets de la sécurité civile

Dix-huit élèves de 4e du collège La Vanoise sont les Cadets de la sécurité civile version 2019-2020. L’établissement mauriennais est le seul en Savoie à proposer cette formation, en partenariat avec le Centre de secours principal de Modane

C ela fait seulement trois ans que les Cadets de la sécurité civile existent et le succès est grandissant. Après neuf élèves puis 12 l’année suivante, la formation en compte 18 cette année. Seulement trois garçons ont choisi l’option cette année, ce que ni Gérard Valet, professeur d’histoire-géographie, ni les sapeurs-pompiers encadrants, dont le sergent Sonia Sanchez du centre de secours de Modane, n’expliquent. Pendant 15 créneaux de deux heures (sans compter les sorties), les Cadets de la sécurité civile reçoivent « des messages de diffusion et de prévention de la sécurité civile et de citoyenneté », explique Bertrand Tep a s , l e n o u v e a u commandant du bassin opérationnel de Haute-Maurienne. À la différence des Jeunes sapeurs-pompiers, cela n’a pas pour but de créer des vocations chez les pompiers. « D’ailleurs, un des premiers cours porte sur qui sont les acteurs de la sécurité civile », précise le capitaine Steeve Louraichi. Trois sorties sur le terrain En plus des cours théoriques, ils auront droit à des cours pratiques. Une première demi-journée va être consacrée à une visite du centre de formation et d’entraînement aux techniques d’intervention en tunnel (Cfetit) au tunnel du Fréjus et une présentation des risques que l’on peut y rencontrer. La deuxième, d’une journée, se passera à Chambéry pour une sensibilisation de l’alerte au CTA-Codis (centre opérationnel de traitement de l’alerte). Ils en profiteront pour visiter la caserne. Pour la première fois, les Cadets seront sensibilisés au risque animalier, avec des spécialistes en Nouveaux animaux de compagnie (NAC) « comme des araignées ou des serpents », cite le capitaine Louraichi. Hugo VITTOZ

Dix-huit élèves de quatrième sont Cadets de la sécurité civile cette année, dont seulement trois garçons. Devant eux, la charte des Cadets de la sécurité civile. Photo Le DL/H.V.

Et les Cadets, ils en pensent quoi ?

Les principaux intéressés, les Cadets de la sécurité civile, étaient nombreux à vouloir justifier leur motivation. Si le commandant Bertrand Tepas et le capitaine Steeve Louraichi expliquaient que le recrutement commençait dès la classe de cinquième, avec une visite du centre de secours principal de Modane, pour certains, il s’agit d’une véritable vocation. Comme pour Perrine, 13 ans, qui y voit une ligne intéressante à ajouter à son CV. Elle ajoute : « La sécurité, les pompiers, ça m’a toujours attiré. J’avais hâte de commencer, ça se passe très bien. » Louna (13 ans), qui veut devenir chasseur alpin, elle, y voit une aide pour son futur métier. « On apprend plein de choses. Aujourd’hui [jeudi 7 novembre, NDLR], on parle beaucoup de la cérémonie du 11-Novembre », commente-t-elle. Enfin, Louise, 13 ans aussi, y voit un apprentissage concret de la manière avec laquelle on peut sauver des vies au quotidien. « Et ça change des cours », sourit-elle. H.V.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko