AccueilRestez informésRevue de presseDL du 13/05/2018

DL du 13/05/2018

Le succès touristique grandissant du fort de Saint Gobain

L’association va bientôt se choisir un nouveau bureau. Photo LeDL/F.T.

Des recettes en augmentation, le nombre des entrées aussi. « En 2017, on a recensé presque 3 000 visiteurs au fort de Saint Gobain, et 900 à l’entrée monumentale du tunnel du Fréjus  », révélaient vendredi, en assemblée générale, les bénévoles de l’Association du musée de la traversée des Alpes. Bien que beaucoup de visiteurs ne paient pas (scolaires, personnes à mobilité réduite, etc.), la billetterie a permis de dégager les marges nécessaires aux travaux incessants que nécessite, surtout, l’ouvrage de SaintGobain, élément de la ligne Maginot des Alpes. L’an dernier, il a fallu reprendre le béton sous le pontlevis, modifier la barrière d’accès au site, peindre la tourelle située au bord de la RD 215, remplacer 13 panneaux explicatifs (d’autres le seront cette année), refaire le carrelage et la peinture des toilettes, modifier l’éclairage de la salle d’exposition (elle recevra des ampoules à leds cette année), etc. Les bénévoles font tout le travail : ils se souviennent avec émotion du déboisement du sommet du fort et de la dépose des barbelés… Mais cela a quand même un coût. « Nous parvenons à vivre sans subvention, même si on n’exclut pas d’en demander  », sourient-ils. Un nouveau bureau va être constitué bientôt. Le fort participe à la notoriété des produits du terroir, fromage et vin La saison touristique approche  : le fort de Saint Gobain est ouvert du 15 juin au 15 septembre, l’entrée monumentale du 1er juillet au 31 août. Au-delà, le fort accueille des groupes sur demande  ; dernièrement, des militaires en stage au groupement d’aguerrissement en montagne ont découvert l’ouvrage. Les groupes finissent leur visite par une dégustation de beaufort et de vin blanc de Savoie, ce qui n’est pas sans incidence, certifient les bénévoles, sur la commercialisation ultérieure de ces produits. Pour sécuriser ces visites en cas de pluie, une grande toile de tente, permettant d’abriter de 50 à 70 personnes, vient d’être commandée. Enfin, l’association est toujours à la recherche de documents sur la ligne Maginot des Alpes, et sur le fort de Saint Gobain en particulier. Frédéric THIERS

LE CHIFFRE

20 573 euros. C’est le montant des recettes de l’Association du musée de la traversée des Alpes en 2017. Cette somme permet de financer cinq mois de salaire en été, et d’investir dans la maintenance du fort de Saint-Gobain.

L’INFO EN + UNE OUVERTURE INATTENDUE… MAIS RÉUSSIE

C’était il y a quelques semaines. À la suite d’une erreur de manipulation, le fort de Saint-Gobain était annoncé “ouvert” le weekend sur tous les sites consacrés au tourisme en Maurienne. Ni une, ni deux, les bénévoles ont décidé d’assumer. Résultat : une dizaine d’entrées a été comptabilisée, alors que la période n’était pas particulièrement propice. C’est dire que le tourisme d’histoire et de mémoire présente un réel intérêt.

Association du MTA, 90 rue de Polset, tél. 04 79 05 01 50, site (avec formulaire de contact) www.fortificationsmaurienne. com.

Le fort de Saint-Gobain reçoit près de 3 000 visiteurs par an, et c’est en augmentation. Photo Association du MTA

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko