AccueilRestez informésRevue de presseDL du 12/12/2020

DL du 12/12/2020

Haute-Maurienne Vanoise : la communauté de communes laisse le transport à la Région

La CCHMV ne deviendra pas responsable de la mobilité sur son territoire, mais grâce à un contrat avec Auvergne Rhône-Alpes, elle pourra faire avancer les dossiers locaux.

L’inauguration du réseau de transport de Haute-Maurienne Vanoise, en décembre 2018 : la CCHMV en restera maître, mais par l’intermédiaire d’un contrat avec la Région. Photo Le DL /F.T.

C’est un choix que toutes les communautés de communes doivent faire, en vertu de la “loi d’orientation des mobilités” du 24 décembre 2019 : prendre la compétence, ou la laisser à la Région, qui deviendrait alors l’autorité organisatrice dès le 1er juillet 2021. Le conseil communautaire a choisi la seconde voie, qu’il considère comme « la plus souple et flexible », selon le vice-président Christian Finas.

Est-ce à dire que toutes les décisions concernant les transports en Haute-Maurienne Vanoise seront prises à Lyon ? Pas du tout. « Nous avons la porte grande ouverte pour mettre ce qu’on veut dans le contrat de mobilité », assure Christian Finas, « à nous d’y faire figurer ce que l’on souhaite développer, nous avons sept mois pour travailler là-dessus. »

Pour le président Christian Simon cette solution est de toute façon celle préconisée par la Région, qui souhaite exercer la compétence dans la continuité de ce qu’elle gère déjà, à savoir les trains régionaux. Si la CCHMV insistait pour la prendre, ce serait un énorme dossier à gérer au quotidien, avec des effets pervers, insiste Christian Finas : les communes ne pourraient plus décider seules de leurs propres services de transport.

« Il faut qu’on ouvre toutes les portes », remarque toutefois Jean-Claude Raffin (Modane). Christian Finas n’est pas inquiet, il indique que la Région propose d’inclure, dans le futur contrat de mobilité, un chapitre baptisé “Initiatives des collectivités locales pour des projets innovants”, intitulé assez vaste pour satisfaire les ambitions du territoire.

Toujours en matière de mobilité, le conseil communautaire a accepté à l’unanimité le projet d’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques. Modane, La Norma et Lanslebourg sont déjà équipés, ainsi que Le Freney puisqu’il n’y a pas moins de sept bornes à la station Shell de l’autoport. Reste donc à installer Valfréjus, Avrieux, Le Bourget, Aussois, Termignon, Lanslevillard, Bessans et Bonneval-sur-Arc

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko