AccueilRestez informésRevue de presseDL du 12/07/2018

DL du 12/07/2018

RD 1006 : la “com-com” enfonce le clou

En ouverture de sa réunion de mercredi, le conseil de la communauté de communes Haute-Maurienne Vanoise avait invité le conseiller départemental, Christian Grange, et Stéphane Huttaux, chef du territoire de développement local de Maurienne, à propos du délicat problème des routes. Les élus ne cachent pas leur désappointement, voire leur colère, sur la question de la RD 1006 au Freney. Ils ne comprennent pourquoi le Département se contente de leur proposer l’appui de ses services pour une étude sur la création d’un demi-diffuseur à La Praz, et ne fait pas d’étude. « C’est sa route, c’est à lui de s’impliquer », tonne le président Christian Simon. Personne ne met en cause le travail des techniciens, « c’est une question de volonté politique », insiste François Chemin : le Département accepte-t-il, ou non, l’idée que l’A43, entre Le Freney et La Praz, soit “banalisée” et gomme ainsi l’incertitude sur la viabilité de la RD 1006, sans cesse menacée par l’éboulement de la falaise qui la surplombe. « Les rapports des géologues depuis 35 ans disent la même chose : il n’y a rien à faire pour la consolider », insiste Xavier Lett. Christian Chiale, maire de Saint André, tout en considérant que la route est menacée aussi à l’aval de La Praz, prévient que sa commune ne pourra plus accepter d’accueillir une déviation en cas de malheur. Christian Simon en remet une couche : « cette affaire commence à bouillir, il faut faire quelque chose avant que ça explose ». Bien embêté, Christian Grange suggère une réunion avec Auguste Picollet, vice-président du conseil départemental en charge des routes, et la Société française du tunnel routier du Fréjus, avant la fin du mois. Pour les élus locaux, c’est bien le moins. Frédéric THIERS

Les systèmes d’alerte mis en place par la direction des routes sont reconnus par les élus locaux, mains ils ne convainquent qu’à moitié : pour eux, il faut une solution pérenne. Photo Le DL/F.T.

Les nageurs toujours en première ligne

Les nageurs du Club nautique Vanoise se sont déplacés, à Beaufort, avec seulement douze éléments car beaucoup de licenciés sont en vacances. Les participants ont été brillants. Face à neuf autres clubs parfois très nombreux, ils ont obtenu onze podiums, toutes catégories et tous âges confondus. Adèle Mottier a réussi son pass’compétition. Elle a décroché son sésame pour participer aux prochaines compétitions. Le relais mixte a empoché la troisième place. À l’heure actuelle et malgré le petit nombre de nageurs, le club mauriennais se situe à la 5e place du classement national de la FFN (Fédération française de natation), comptant 75 clubs de natation estivale. De bons résultats qui motivent les nageurs. Dès cette fin de semaine, ils seront présents à Tullins pour de nouvelles aventures.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko