AccueilRestez informésRevue de presseDL du 12/07/2017

DL du 12/07/2017

La communauté de communes va enfin pouvoir travailler dans l’Arc à Avrieux

Cela fait trois ans que la communauté de communes, terra Modana à l’origine, Haute Maurienne Vanoise maintenant, travaille sur le plan pluriannuel d’entretien de l’Arc dans sa traversée d’Avrieux. Trois ans d’études, de sur-études et de ré-études imposées par une règlementation tatillonne. Le conseil communautaire a enfin pu voter un projet cohérent et durable. Aujourd’hui, seuls sont effectués des curages d’urgence après les grosses crues, pour protéger les habitations, le pont de la RD 215e, et les installations hydroélectriques. « Il fallait y croire pour arriver au bout », a lâché le président Christian Simon, alors que Jean-Marc Buttard, maire d’Avrieux, a rendu hommage au travail effectué par les techniciens de la CCHMV, et en particulier Sylvain Margueron. Cinq ans renouvelables Globalement, 23 000 m³ de matériaux, accumulés au fil du temps, devront être extraits sur un linéaire de 1 200 mètres. Sept repères d’alerte seront posés ; ils permettront, par la suite, de définir la cote de déclenchement des opérations de curage d’entretien, sans avoir à se soumettre à chaque fois à une fastidieuse procédure. L’Autorité environnementale a donné son accord, et l’enquête publique, effectuée au printemps, a abouti à un avis favorable. L’autorisation quinquennale est renouvelable. Frédéric THIERS

Depuis plusieurs années, seules des opérations d’urgence, comme ici en 2014, pouvaient être effectuées, quand l’engravement menaçait la sécurité des personnes et des biens. Photo CCHMV

Habitat : 97 logements à mobiliser pour le Lyon-Turin

Dans le cadre de la “démarche grand chantier” (DGC) autour du Lyon-Turin, les études ont estimé que 190 logements, dans le seul parc privé locatif, devraient être réhabilités en Maurienne pour pouvoir accueillir les travailleurs du chantier (les logements Opac font l’objet d’un traitement à part). Le Syndicat du pays de Maurienne porte un “programme d’intérêt général” (PIG) sur ce thème. La Haute Maurienne Vanoise est le secteur le plus concerné, avec 97 logements privés à réhabiliter. Les aides allouées aux propriétaires pourront aller jusqu’à 57 % du montant des travaux, dans le cas de logements très dégradés. Elles seront prises en charges par l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat, les fonds spécifiques de la DGC, et la Région dans certains cas. Le dispositif sera porté par un opérateur, que doit choisir le syndicat de pays (un appel d’offres est en cours). Cet opérateur devra aider les propriétaires à monter leurs dossiers, et assurera ensuite une mission d’intermédiation locative. Une fois le logement réhabilité grâce aux aides, il sera loué, quoiqu’il arrive, et le paiement des loyers garanti. « Nous avons tiré les leçons de l’échec de l’opération programmée d’amélioration de l’habitat », explique François Chemin, vice président de la CCHMV. À Saint Michel de Maurienne par exemple, des propriétaires ont restauré des logements à grands frais, mais ensuite n’ont pas trouvé à les louer : au bout de cinq ans, comme le prévoit la loi, l’État leur a demandé le remboursement des aides. Par ailleurs, la CCHMV participera aux frais de fonctionnement de la Maison de l’habitat qui doit voir le jour à Saint Jean de Maurienne, à hauteur de 6 885 € par an pendant cinq ans. Mais les élus conditionnent cette participation à la tenue de permanences à Modane. F.T.

L’INFO EN + LA SOGENOR EN CHARGE DE VALFRÉJUS

Le conseil communautaire a autorisé la modification des statuts de la Société de gestion de La Norma (Sogenor), étendant son domaine géographique à toutes les stations existant sur le territoire de la CCHMV. La Sogenor pourra ainsi assurer la délégation de service public de Valfréjus, qu’elle a obtenue. Le conseil communautaire n’envisage pas d’autoriser la Sogenor à s’intéresser à des stations extérieures à la Haute- Maurienne Vanoise, même si ce serait juridiquement possible. La Sogenor acquerra par ailleurs elle même, désormais, ses engins de damage.

Football : faire preuve de vigilance malgré tout

L’assemblée générale de l’Union sportive modanaise s’est tenue en présence d’une assistance clairsemée, avec deux parents seulement. Cette saison, le club de foot comptait 272 licenciés, contre 255 en 2015-2016. Une augmentation encourageante. À l’opposé, il y avait huit dirigeants en moins. Pour la saison à venir, un appel est lancé aux bonnes volontés. S’agissant du bilan sportif, les U17, en entente avec Saint Michel et Villargondran, se sont illustrés en remportant la coupe de Savoie Troncy. Pour leur part, les féminines ont terminé 2e du championnat de printemps. Il faut néanmoins penser à étoffer le groupe. La réserve a fini 7e de sa poule de 3e division, avec une bien meilleure seconde partie de saison et un état d’esprit retrouvé. Sous la houlette de Cédric Faccio, le onze fanion a de son côté pris la 1ere place de la poule B de 1ere division, synonyme d’accession en Promotion d’excellence (D2). Ce titre est venu récompenser les efforts de chacun. En coupe de France et en coupe de Savoie, la formation a été éliminée au 2e tour. Pour leur part, les vétérans ont disputé des matches amicaux et se sont classés 2es du tournoi de La Praz. Pour revenir aux équipes de jeunes, le président Emmanuel Trutalli regrettait « le manque d’implication des parents, surtout pour les déplacements. » Il déplorait aussi « les grosses difficultés de communication avec les clubs de Saint Michel et Villargondran pour les Ententes U15 et U17. » Pour la saison à venir, Trévi Léandro va participer à la formation d’arbitrage, Marian Trutalli s’engageant aussi sur cette voie sous la houlette de Jacky Mestach, référent arbitre du club. Parmi les objectifs sportifs, les féminines doivent garder la même dynamique, la réserve visera le haut du tableau et le onze fanion jouera le maintien. Des explications ont enfin été données sur les préparatifs des 100 ans du club, les 21, 22 et 23 juin 2019. Les dirigeants recherchent photos et documents, à faire parvenir, par message privé, sur Facebook "USM100ans", par mail (usmodane@orange. fr) ou à apporter au Muséobar pour être scannés.

Patrice DEYMONNAZ

Pour les seniors, reprise des entraînements mercredi 2 août à 19 h au stade de Loutraz.

À la table officielle, le président Emmanuel Trutalli (à droite) et le viceprésident Sébastien Jammes. Photo Le DL/Pat.D.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais