AccueilRestez informésRevue de presseDL du 11/10/2013

DL du 11/10/2013

A partir du 12 décembre, les horaires des TER en provenance de Modane sont modifiés Le traintrain des lycéens perturbé par les horaires SNCF

JPEG - 25.3 ko

Si aujourd’hui, les horaires de la SNCF permettent aux lycéens de suivre correctement les cours, le changement du 12 décembre sera plus difficile. Avec le cadencement mis en place, ils arriveront en retard pour le début de la journée

Une vague d’élèves en retard, c’est ce qui attend le personnel éducatif du lycée Paul Héroult de Saint Jean de Maurienne, à partir du 12 décembre. Le point commun des retardataires : ils arriveront tous de Modane et de HauteMaurienne par le TER. « Actuellement, les lycéens prennent le train à 7 h 10 à Modane et ils arrivent à 7 h 33 à Saint Jean de Maurienne. Sachant que les cours débutent à 7 h 55, ils ont le temps de se rendre au lycée », explique le maire de Modane, Jean Claude Raffin. Mais, le jeudi 12 décembre, la SNCF met en place ses nouveaux horaires, basés sur le système du cadencement. « Désormais, les trains partiront à “26” de chaque heure. Celui de 7 h 10 partira à 7 h 26, avec une arrivée à Saint Jean de Maurienne à 7 h 49 », détaille le maire. Pour les élèves, il devient alors difficile d’être au début des cours à 7 h 55. Une réunion pour rassembler tous les acteurs du dossier « Les parents d’élèves ont demandé et obtenu un rendez vous avec le principal du lycée, mais il a expliqué qu’il était trop difficile de changer, aujourd’hui, les horaires de tout l’établissement  ». Ces modifications avaient été annoncées en réunion de comité de lignes, le 6 mai. « On a tous commencé à s’inquiéter. La SNCF a dit qu’ils allaient travailler dessus. Depuis, nous n’avons plus de nouvelles. On s’inquiète  : une fois que les horaires seront en place, on ne pourra plus rien faire ». Alors, l’élu a décidé de taper du poing sur la table : « Aujourd’hui, faire des parlottes à deux ou trois, ça suffit ! On veut qu’ils bougent. On a convié la SNCF, la Région, le Conseil général, le principal et les parents d’élèves autour d’une même table, le mercredi 16 octobre. On doit trouver une solution pour nos lycéens  ». D’autres pourraient également réagir dans les prochains jours : une vingtaine de cheminots emprunt e n t c e t r a i n quotidiennement. Du côté de la SNCF, on explique que « ce sujet est connu et identifié, des actions ont lieu dans ce cadre. Une rencontre a notamment eu lieu entre la SNCF et le principal. Nous étudions toutes les pistes pour apporter une solution à ce problème ». Agnès BRIANÇON MARJOLLET Si aujourd’hui, les horaires de la SNCF permettent aux lycéens de suivre correctement les cours, le changement du 12 décembre sera plus difficile. Avec le cadencement mis en place, ils arriveront en retard pour le début de la journée. TRANSPORT | A partir du 12 décembre, les horaires des TER en provenance de Modane sont modifiés Le traintrain des lycéens perturbé par les horaires SNCF LE CHIFFRE 120 à 160 élèves empruntent, deux fois par jour, la ligne ferroviaire entre Saint-Jean et Modane pour se rendre au lycée Paul- Héroult. Le lundi, il faut y ajouter les internes venus de Haute-Maurienne qui font alors le trajet jusqu’au lycée avec leur valise. Une vingtaine de cheminots et des employés utilisent également cette liaison entre les deux villes « Notre solution : c’est un créneau libre à 7 h 16 » Fabienne Chauveton est une des parents d’élèves qui n’accepte pas les nouveaux horaires. Un collectif a même été créé. « Quand on a vu les nouveaux horaires, on fait rapidement le calcul : il faut 13 minutes, on a chronométré, pour aller de la gare au lycée. Avec une arrivée entre 7 h 47 et 7 h 49, il est impossible d’être à l’heure. Sans compter les retards liés à la SNCF. Quoi qu’il se passe, ils arriveront toujours en retard », explique t elle. Si elle évoque les perturbations dans la vie l’établissement à cause de la centaine de retardataires, elle se met à la place des autres élèves. « On les oblige à arriver à l’heure alors que le retard des Modanais sera admis. Ce n’est pas normal. Pour être à l’heure, ils pourraient prendre le train de 6 h 26. À 7 h 04, ils seront en gare de Saint Jean de Maurienne. Et ils feront quoi jusqu’au début des cours ? Ils sont mineurs, on ne peut pas les laisser déambuler dehors, seuls, comme ça. Sans compter la fatigue que ça va engendrer. On sait qu’il y a un créneau de disponible à 7 h 16, c’est la solution que l’on va proposer à la SNCF ».

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais