AccueilRestez informésRevue de presseDL du 10/11/2020

DL du 10/11/2020

La commune approuve la centrale sur le Saint-Bernard

Ce dossier n’a pas toujours fait l’unanimité, mais le conseil municipal lui a donné un avis favorable. L’équipement hydroélectrique produira de quoi alimenter 1 750 foyers.

À condition qu’ils ne se chauffent pas à l’électricité, précisons-le. L’enquête publique s’est terminée le 30 octobre, et le conseil municipal a rendu, dans les délais, son avis. Favorable, donc, avec une réserve, ou plutôt une assurance : la commune sera très attentive au bruit que pourrait dégager le turbinage.

La centrale sera située en face du stand de tir

Le projet avait été déposé par la société Serhy ingénierie, qui exploite déjà une centrale à Fourneaux, sur le torrent du Charmaix. La prise d’eau se situe aux Charmettes, sur le ruisseau du Saint-Bernard, à 1 566 mètres d’altitude, tout près de la limite avec le territoire de Saint-André. La conduite forcée, d’un diamètre de 450 mm, sera implantée en rive gauche du torrent. Un kilomètre et demi plus bas, et à 1 138 mètres d’altitude, elle aboutira à la centrale de turbinage, toujours en rive gauche du Saint-Bernard, à peu près en face du stand de tir, juste après le “pont de pierre”.

Sur le plan environnemental, le projet rencontre néanmoins quelque opposition. Le conseil national de protection de la nature a donné en février 2020 un avis défavorable, arguant d’un « faible bénéfice énergétique », tout en demandant à être saisi pour avis sur des compléments qui pourraient être apportés au dossier. Déjà en 2019, la création de deux hectares d’habitat forestier au profit de la buxbaumie (une mousse très rare qui pousse sur les bois en décomposition) et l’apollon et le semi-apollon (deux espèces protégées de papillon) avait été approuvée, en compensation de la destruction de leur habitat liée au projet, mais le CNPN pointe un « risque d’échec ».

Des retombées financières pour la commune

Le conseil municipal retient, pour sa part, la production d’énergie propre, et la garantie d’un débit réservé pour « le maintien de la diversité et des écosystèmes existants ». Le turbinage de l’eau du Saint-Bernard permettrait d’injecter sur le réseau, chaque année, 4,25 millions de kilowattheures.

Quant au bénéfice financier direct pour les finances de la Ville, il se monterait à 8 % du chiffre d’affaires réalisé par la Serhy pendant les dix premières années d’exploitation, et 10 % au-delà.

Il reste maintenant à attendre l’avis du commissaire enquêteur, puis la décision du préfet.

Téléthon : l’écharpe prend de l’ampleur

Les écharpes croissent et embellissent. Photo DR

Le Défi “écharpe” de Haute-Maurienne est une réussite et surtout un lien merveilleux entre toutes les générations et partagé par plusieurs régions de France. Des colis et des messages sont arrivés de Normandie, d’Alsace, d’Aquitaine, de Haute-Savoie. Ils s’ajoutent aux écharpes fabriquées localement et à Villargondran, Valloire, Valmeinier, Orelle et autres villages de Maurienne.

Le défi était de dépasser les 500 mètres, or à ce jour, plus de 1 500 mètres ont été réalisés. La situation sanitaire ne permet pas de faire le week-end du Téléthon, mais l’écharpe sera mesurée en public, et vendue au profit du Téléthon.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko