AccueilRestez informésRevue de presseDL du 10/04/2017

DL du 10/04/2017

Intercommunalité : les nouveaux taux d’imposition font reparler de La Norma

La nouvelle Communauté de communes de Haute Maurienne Vanoise a voté mercredi ses nouveaux taux d’imposition, qui unifient ceux qui étaient pratiqués auparavant en HMV et en Terra Modana. L’augmentation moyenne est de 3,15 %, sachant que les taux ont été définis de façon à ce que la hausse ne soit pas trop sensible pour le contribuable “du haut”, où les taux d’avant fusion étaient plus faibles. Au cours de la discussion, le maire de Villarodin Bourget Gilles Margueron a estimé que les habitants de l’ancienne Communauté de communes de La Norma payaient deux fois certains services : une fois en tant que contribuable communal puisque ces services, assurés maintenant par la comcom, entraînent une diminution de la “dotation de solidarité communautaire” reversée par la communauté à la commune ; et une autre fois comme contribuable communautaire. Ses collègues élus lui ont rétorqué que ça n’était pas le seul cas : Val Cenis, ainsi, paie pour la piscine de Lanslevillard, qui lui appartient, mais aussi pour celle de Modane qui est intercommunale, fait ainsi valoir Laurent Poupard. Une situation qu’il accepte parce qu’elle est transitoire  : d’ici au 1er janvier, la comcom aura défini toutes ses compétences, et l’on saura qui fait quoi, et qui paie quoi. Frédéric THIERS

Lorsque la Communauté de communes de La Norma été étendue à tout l’ex-canton de Modane, la nouvelle com-com a trouvé la station, et d’autres services, dans la corbeille. Un système de “dotation de solidarité communautaire” a alors été mis en place pour que la charge continue à peser sur Villarodin-Bourget et Avrieux, mais pour Gilles Margueron, ce système est injuste. Photo Le DL/Archives/F.T.

Scepticisme sur Maurienne expansion et Maurienne tourisme

Depuis des années, Terra Modana réclame une réorientation des actions de Maurienne expansion, l’agence de développement économique de la vallée. « Nous voulons une action plus proche du terrain, mais on ne voit rien venir », déplore Xavier Lett. Mercredi, le conseil communautaire, divisé sur la question, a décidé d’attendre des réponses à ses demandes avant de décider s’il répondra aux appels de fonds de l’organisme. « Maurienne expansion fait quand même un travail d’appui aux petites entreprises  », convient le président Christian Simon, soutenu par Rémi Zanatta, et François Chemin, qui reconnaît néanmoins que la mission de “développement exogène” (attirer de nouvelles entreprises sur le territoire) « est un échec ». Or, avec le rebattage des cartes sur les compétences liées à la loi Notre, Maurienne expansion va avoir besoin de nouvelles ressources. La position de la Haute Maurienne Vanoise sera essentielle, dans la perspective du vote du budget du Syndicat du pays de Maurienne, demain soir. Pour Maurienne tourisme, la situation est différente. « Ici, nous avons décidé de travailler ensemble, alors qu’ailleurs, les stations préfèrent conserver leurs offices de tourisme, et une structure au niveau vallée  », résume Jean Claude Raffin. Faut-il pour autant renverser la table et causer la mort, en refusant de participer, à une structure qui participe à la promotion de la Maurienne ? « Il faut laisser vivre Maurienne tourisme au moins cette année, et avoir la force de demander des changements  », estime Jacques Arnoux. L’idée, en gros, serait de conserver une structure pour la promotion des activités estivales, le vélo notamment, et de laisser l’hiver à la charge des structures locales. « Mais si on ne met pas un coup d’arrêt, dans un an on aura la même discussion », craint François Chemin. F.T.

L’INFO EN + SENTIERS : ENTRETIEN CONFIÉ AUX “JARDINS DU THABOR”

L’entreprise privée a été préférée à l’Office national des forêts pour l’entretien courant et le balisage des “sentiers d’intérêt communautaire”, pour une raison évidente : le prix. L’offre des Jardins du Thabor était de 48 000 €, contre 61 000 € pour l’ONF. Ce marché porte sur plus de 400 km de sentiers pédestres et itinéraires de VTT : tous ceux inscrits au plan départemental pour la Haute-Maurienne, et pour l’ex-Terra Modana les GR5 et 5E (Petit-Bonheur), et le Tour de Haute-Maurienne et des sentiers de La Norma.

Paroisse Notre-Dame-du-Charmaix : les célébrations de Pâques

Les messes du Jeudi saint et du Vendredi saint auront lieu les 13 et 14 avril à 20 heures à l’église de Modane, ainsi que la veillée pascale, le samedi 15 à la même heure. La messe de Pâques sera célébrée le dimanche 16 avril à 10 heures.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais