AccueilRestez informésRevue de presseDL du 10/03/2017

DL du 10/03/2017

Les recherches ont été suspendues, hier soir, et reprendront ce matin

Le corps du troisième surfeur n’a toujours pas été retrouvé

Les recherches ont été suspendues, hier en fin de journée, dans le couloir du Seuil à Valfréjus, où une avalanche a, mardi après midi, emporté trois jeunes snowboardeurs néerlandais. Elles reprendront ce matin. En tout, 59 gendarmes ont été engagés. Ils venaient du PGHM de la Savoie et du groupe montagne du groupement départemental et de l’escadron de gendarmerie mobile de Chambéry, ainsi que des groupes montagnes des groupements de Haute Savoie et de l’Isère, accompagnés chacun de deux hommes des PGHM de leurs départements respectifs. Trois équipes cynophiles sont aussi intervenues, deux du PGHM de la Savoie et une du service des pistes de La Norma.

Une masse de neige qui peut atteindre jusqu’à six mètres

Mais la troisième victime n’a pas été retrouvée. Seul un casque blanc, semblant appartenir à la personne toujours manquante a été découvert, dans le même secteur que les deux corps retrouvés, l’un dès mardi soir, l’autre dans la journée de mercredi. Les chiens ont “marqué” à plusieurs reprises, mais les sondages et pelletages effectués à ces endroits là n’ont rien donné. À 16h30, les chiens, fatigués par une journée d’intense activité, ont dû être retirés du dispositif. Les gendarmes ont poursuivi leurs recherches quelques dizaines de minutes encore. Mercredi, les secteurs présentant les cumuls de neige les plus importants avaient été sondés, et peu à peu les recherches s’étendent, jusqu’à atteindre la lisière des bois entourant le couloir. Demain, elles reprendront avec un effectif plus réduit, d’une trentaine de gendarmes et CRS, avec les deux équipes cynophiles du PGHM plus d’autres venant des stations voisines, en fonction de leurs disponibilités. En principe, toute la zone aura été sondée demain soir. Il faudra alors se résoudre, si le corps n’est toujours pas retrouvé, à abandonner les recherches systématiques pour un dispositif plus léger. Le nivologue Alain Duclos s’est rendu sur place hier, à la demande du parquet d’Albertville. Rien n’a filtré de ses conclusions, mais l’observation de quelques photos de l’avalanche laisse apparaître qu’en certains endroits, l’épaisseur de la fracture atteint les deux mètres, ce qui donne une idée de la masse de neige qui a enseveli les trois malheureux surfeurs. Le PGHM de Savoie indique que l’accumulation de neige en certains endroits atteint six mètres, soit plus que la longueur des perches. Les gendarmes poursuivent par ailleurs l’enquête, quelques auditions restent à effectuer. Frédéric THIERS

Hier 59 gendarmes ont été engagés pour tenter de retrouver le corps du dernier snowboardeur. Photo Le DL/F.T.

Conférence aujourd’hui : la Dante lève le voile sur la rue de Boigne

Une conférence proposée par le comité “Dante Alighieri” de Modane a lieu aujourd’hui à 18 heures, à la salle polyvalente de la résidence Pré-Soleil. Monique Dacquin, guide-conférencière et présidente des guides du patrimoine des Pays de Savoie, traitera de la rue de Boigne à Chambéry, percée par l’architecte Trivelly à travers la ville entre 1824 et 1836, grâce à un don du général de Boigne. On dit souvent qu’elle copie les rues à portique de Turin. La conférence montrera que si elle présente quelques similitudes avec les rues turinoises, elle en diffère sur plusieurs points. Mme Dacquin retracera aussi l’évolution commerciale de la rue, jusqu’à la Première guerre mondiale.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais