AccueilRestez informésRevue de presseDL du 09/05/2016

DL du 09/05/2016

Valfréjus : l’Office de tourisme tire un bilan globalement positif

L’Office de tourisme de Modane Valfréjus n’est pas sûr de tenir encore une assemblée générale l’an prochain. Il pourrait en effet être réduit au statut de bureau local, fondu dans un grand office intercommunal, gérant l’ensemble de la problématique de Saint André à Bonneval sur Arc. En attendant il a, lors de sa peut-être dernière réunion plénière, tiré un bilan relativement positif. Il a fait des économies de gestion saluées par le commissaire aux comptes, la présidente Nicole Seltzer remarquant, par exemple, la baisse des frais de téléphonie liée à l’usage de la fibre optique. Le directeur Yann Chaboissier souligne la diminution du poste “imprimerie”, à cause de l’attrait de plus en plus important de la clientèle pour la documentation sur Internet . Comme, par ailleurs, aucune diminution de subvention n’a été annoncée par la Ville, qui fournit l’essentiel du budget de 980 000 €, la situation se présente bien. En ouvrant 315 jours par an, l’Office de tourisme a retrouvé son classement en catégorie 2, ce qui permet à la ville de Modane d’être officiellement “commune touristique”. Elle aura donc toute sa place dans la stratégie intercommunale rappelée par le maire Jean Claude Raffin. D’ici quelques semaines la Région devrait rendre sa réponse sur le projet d’“espace valléen” présenté par les élus. Frédéric THIERS La présidente de l’Épic “Office de tourisme de Modane-Valfréjus” Nicole Seltzer entourée par Luciana Dol, secrétaire, et le directeur Yann Chaboissier. Photo DL/F.T.

La station accroît sa notoriété et draine de nouveaux clients

Le principal problème de Valfréjus, ces tempsci, est le devenir des lits gérés jusqu’à cette saison par le groupe Mona Lisa (Le Dauphiné l ibéré du jeudi 28 avril). Pour le reste, malgré le manque de neige en début de saison, les indicateurs sont plutôt au vert. Yann Chaboissier cite l’exemple de la centrale de réservat ion gérée par l’OT. Son portefeuille est encore faible (76 propriétaires adhérents), mais avec 550 contrats contre 472 la saison précédente, elle progresse bien. Elle a dû faire face à 59 annulations entre le 12 décembre et le 9 janvier. « Cela veut dire que si l’on avait eu de la neige, on aurait fait une très bonne saison », calcule le directeur. L’absence d’or blanc a été compensée par les efforts en matière d’animation, un poste qui coûte chaque année 91 000 €. C’est dans ces conditions qu’ont été accueillis les premiers clients de Marmara, qui avait ouvert en début de saison. Côté notoriété, la consultation du site Internet est en hausse de 40 %. La station a 5 239 amis sur Facebook, « on a choisi de ne pas en acheter », précise Yann Chaboissier, tant il est vrai qu’on peut se faire sur ce réseau social des “amis” en payant. L’Office a mis aussi à la disposition de ses adhérents une étude très complète sur le profil et les appréciations de la clientèle. Parmi les enseignements qu’on peut en tirer, figure celui du niveau de vie plutôt élevé des touristes, 3 800 € mensuels par famille, en moyenne. Mais c’est pourtant le prix des séjours qui constitue la principale source de satisfaction. Ce que les gens apprécient le moins, c’est la circulation piétonne, jugée peu efficace, Près d’un client sur deux (49 %) est un nouveau, ce qui distingue la station de la moyenne française, qui s’établit à 31 %. Quant aux “nonskieurs absolus”, ils sont un peu moins nombreux à Valfréjus (14 %) qu’en moyenne (16 %). F.T.

L’INFO EN +

DU CHANGEMENT AU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Il n’y a plus de représentant des remontées mécaniques au conseil d’administration de l’office de tourisme. Quatre postes devaient être pourvus par de nouvelles élections, et les quatre sortants se représentaient. Luciana Dol, André Fournet et Linda Garibaldi ont été réélus sans difficulté. Mais le quatrième dans l’ordre des voix obtenues ne fut pas le sortant Julien Noël, directeur du domaine skiable, mais un autre candidat, le directeur de l’École de ski internationale William Donneaud, qui avait présenté sa candidature par écrit.

Tout l’art de la bossanova sur scène Berimbau, chocalho, caxixi, afoxé, un concert rythmé au son des percussions accompagnées d’une guitare acoustique, une soirée aux couleurs brésiliennes attend les amateurs, le 26 mai à la salle des fêtes avec Vitor Mansur et Zana Zuna, deux artistes brésiliens. Invités par l’Établissement d’enseignement artistique de Terra Modana, Vitor Mansur et Zana Zuna (notre photo) donneront d’abord deux concerts, en journée, pour les écoles primaires de Modane et Fourneaux. L’occasion pour ces enfants de goûter au rythme de la musique brésilienne à travers les instruments et la danse. Le concert grand public aura lieu à 20h30, entrée 5 €.

Tout l’été, des papillons à la maison cantonale L’association “La Dauphinelle” prépare son exposition sur la diversité des papillons dits “de jour”. Une vingtaine de panneaux en français et en italien, pour découvrir l’anatomie des insectes, leur cycle de vie, ou encore leur évolution. En partenariat avec le Parc national de la Vanoise, des animations seront organisées durant l’été. L’exposition aura lieu du 20 mai au 31 août, à l’espace expo Terra Modana à la maison cantonale de Modane (à côté de la gare SNCF). Jusqu’au 25 juin, ouverture du lundi au vendredi, de 8h30 à 12 heures et de 13h30 à 17h30. À partir du 25 juin, ouverture tous les jours (y compris les jours fériés), du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30, le dimanche de 10 heures à 12h30 et de 16 heures à 18h30.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko