AccueilRestez informésRevue de presseDL du 08/02/2018

DL du 08/02/2018

Des sportifs de haut niveau aux techniciens Les collégiens et lycéens mauriennais se distinguent La section sportive du collège “La Vanoise” représente la France aux JO scolaires

Alors que Grenoble et les Alpes rallument la flamme des Jeux Olympiques de 1968, une équipe de cinq élèves de la section ski du collège de Modane représentera la France aux épreuves de ski alpin, chez les garçons, aux premiers Jeux olympiques scolaires qui se déroulent du 6 au 9 février à Chamrousse. C’est l’équipe du collège “La Vanoise”, victorieuse des championnats de France UNSS en janvier 2017 à La Toussuire. Paul Silvestre, Jauffrey Sciaud, Maël Peltier, Théo Simon-Neyroud et Timotée Chauvin, tous scolarisés dans la section ski du collège, sont arrivés lundi à Grenoble en compagnie de Stéphane Grignoux, coordinateur sportif. Mardi, c’était la cérémonie au palais des sports de Grenoble. Les choses sérieuses ont commencé hier sur la neige de Chamrousse où les garçons disputaient trois épreuves dont un slalom géant et un slalom. Ils termineront vendredi avec le “Team event”. Neuf cents jeunes sportifs âgés de 13 à 16 ans, venant de vingt nations du monde entier, participent à l’événement. Au collège, on se prenait dès le départ à rêver d’un podium pour ces cinq talentueux skieurs, mais le simple fait de participer à l’aventure olympique est déjà en soi un sacré challenge  ! Heureuse coïncidence, une ancienne élève du collège “La Vanoise”, Nina Chemin, désormais élève de 1e au lycée Argouges à Grenoble, est aussi à pied d’oeuvre, en tant que guide interprète en anglais.

Les cinq compétiteurs mauriennais avec Stéphane Grignoux, coordinateur sportif.

“Antigone” poursuivra le 2 mars la saison culturelle du Grac

La compagnie “Entre en scène”, qui interprète ce soir “Huis clos”, de Jean-Paul Sartre, à Saint-Jean-de-Maurienne, sera de retour en Maurienne le 2 mars, pour une autre pièce créée pendant la Seconde guerre mondiale, “Antigone”, de Jean Anouilh. Inspirée de la tragédie écrite par Sophocle écrite il y a deux mille cinq cents ans, elle a été inspirée à Anouilh par la vision des “affiches rouges” placardées dans Paris par Vichy, et jouée en pleine occupation, en février 1944. Antigone, c’est une toute jeune fille, une adolescente rebelle, fille d’OEdipe, si éprise de liberté et de dignité humaine qu’elle trouve la force de dire “non” à la loi qu’elle trouve injuste. Au péril de sa vie, elle s’insurge contre le pouvoir du roi son oncle. La version d’Anouilh est accessible à tous, tant le langage dans sa modernité nous parle d’aujourd’hui comme d’hier, et nous rappelle à la vigueur exigeante de la jeunesse. Vendredi 2 mars à 20h30, salle des fêtes. Entrée 8 €.

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko