AccueilRestez informésRevue de presseDL du 07/01/2017

DL du 07/01/2017

L’union entre les deux communes repoussée mais pas annulée

À l’occasion de leur cérémonie des voeux communs, les maires de Modane, Jean Claude Raffin et de Fourneaux, François Chemin, sont revenus sur les temps forts de 2016 et ont évoqué les projets pour 2017. Ce rendez vous a aussi permis d’aborder un sujet qui concerne les deux villes : leur fusion potentielle. C’est d’ailleurs par ce point que le maire de Modane, Jean Claude Raffin a débuté son discours rappelant qu’« une fois de plus, nos voeux sont faits en commun, montrant les liens de nos deux communes même si le mariage n’a pas pu avoir lieu… C’est sans doute partie remise ». Pour François Chemin, maire de Fourneaux et conseiller régional, « c’est la quinzième fois que nous prononçons nos voeux en commun. C’est une belle preuve de l’entente qu’il faut absolument préserver au sein de l’agglomération, toujours prête à défendre et à développer son activité économique, sa démographie, qui est la preuve d’un réel dynamisme dans notre vallée ». « À terme, ces deux communes ne feront qu’une seule » Le sous préfet de Saint Jean de Maurienne, Morgan Tanguy a évoqué cette union de manière plus limpide. « Je suis un fervent partisan d’une union entre communes quand il y a un projet de territoire commun. Entre Modane et Fourneaux, c’est le cas. Cette perspective a été étudiée l’année dernière, elle n’a pas abouti. Il faudra se pencher à nouveau dessus. À terme, ces deux communes ne feront qu’une seule. Mais, il faut prendre le temps pour que cette union se fasse correctement », a-t-il souligné.

Agnès BRIANÇON MARJOLLET

De gauche à droite : le maire de Fourneaux François Chemin, le sous-préfet Morgan Tanguy, le maire de Modane Jean-Claude Raffin et la vice-présidente du Conseil départemental Rozenn Hars. Photos Le DL/A.B.-M.

Un hommage rendu un an après l’avalanche de Valfréjus

Élus et sous préfet ont rappelé qu’il y a un an, la même cérémonie de voeux avait été endeuillée par la mort de six militaires pris dans une avalanche à Valfréjus alors qu’ils étaient en entraînement. Tous ont rendu hommage aux pisteurs, aux CRS, aux membres du secours en montagne et à tous ceux qui sont venus spontanément donner un coup de main. Le sous préfet, Morgan Tanguy, a rappelé qu’il avait « travaillé de manière constructive avec les élus des deux communes. J’ai trouvé des élus attentifs et prêts à aider les services de l’État. C’est très agréable de travailler avec des élus qui comprennent la situation et sont à l’écoute  ».

À l’occasion de la cérémonie des voeux, le conseiller municipal délégué, Christian Facon a présenté cinq des huit membres du conseil municipal jeunes : Élisabeth Fradin et Emma Breit (CM2), Lou Frasconi, Pauline Fouard, Elyse Baladier et Maëlis Anthore (CM1).

Des cyclistes de la Fédération française testent la Maurienne, l’hiver

La Maurienne se veut être le plus grand domaine cyclable du monde. Elle le prouve actuellement en accueillant, à Modane, Valloire et en HauteMaurienne, des équipes de la Fédération française de cyclisme, comme elle en a pris la bonne habitude depuis trois ans. « Un partenariat reconduit pour quatre ans depuis octobre dernier », a rappelé Florence Vincendet lors de la conférence tenue, mercredi soir, à la salle des fêtes. La directrice de Maurienne tourisme a dit son enthousiasme et sa satisfaction. « Nous répondons favorablement aux demandes et aux différentes disciplines tant l’été que l’hiver. Nous sommes persuadés qu’il y aura des retours favorables de la part des dirigeants de la FFC ». Accompagné de Patrick Le Guennec, troisième adjoint et président de l’office du tourisme de Valloire, et Cédric Fogarolo, directeur de l’office de tourisme de Valloire, JeanPierre Rougeaux, maire de Valloire, a souligné qu’en Maurienne « vous avez accès à tous les cols mythiques qui font le bonheur des cyclistes. Un vrai paradis ! En cette période hivernale, l’occasion vous est donnée de vous recharger en énergie. » Après avoir rappelé à chacun des stagiaires qu’ils pratiquent un sport difficile, le maire de Valloire a conclu : « Le vélo, c’est la Maurienne ! ». Au nom de l’office de tourisme de HauteMaurienne Vanoise, Corinne Binet et JeanHubert Vasina se sont montrés « heureux et fiers de recevoir les formations nationales. Vous découvrez sous un autre jour les trois stations que sont Val Cenis, Bessans et BonnevalsurArc, 6e village préféré des Français. Il se crée quelque chose durant le séjour. Preuve que l’esprit sportif règne tout au long de l’année. » Le maire, JeanClaude Raffin a rappelé que « Modane a accueilli à deux reprises le départ d’étapes du Tour de France, en 2011 et 2015. Cela prouve tout l’intérêt que la Maurienne porte au cyclisme. » Il a aussi espéré les retrouver cet été sur les routes. Les coureurs de crosscountry participeront au marathon de Bessans « Ce premier stage lance parfaitement l’année », ont affirmé Yvon Vauchez et Yvan Clolus. « En février, nous serons en Espagne puis sur la Côte d’Azur. Nous préparons les championnats du monde en Australie, les championnats d’Europe, en juillet en Turquie, les Coupes du monde en République tchèque, Allemagne, Andorre, Suisse, Québec et Italie, les championnats et Coupes de France  ». Les trois formations ont affûté leurs armes en s’adonnant à diverses disciplines : randonnée en raquettes, initiation au biathlon, ski nordique, de randonnée, ski alpin. Ces stages mauriennais ont été l’occasion de souffler les 22 bougies du gâteau d’anniversaire de Simon Sellier, né un 4 janvier. Deux équipes de crosscountry s’aligneront, dimanche, au départ des 21 km du marathon de Bessans.

Patrice DEYMONNAZ

23 athlètes en stage

Issus de l’équipe route espoirs hommes, dix athlètes sont présents à Valloire jusqu’à aujourd’hui, sous la responsabilité de PierreYves Chatelon. « L’objectif est la cohésion du groupe et la préparation physique hivernale en vue des grands rendez vous de 2017. » L’entraîneur a rappelé que « le stage sert de support aux étapes finales du tour de l’Avenir. Ici, il y a un terrain de jeu important.  » Les deux autres formations de Crosscountry élites et espoirs, formées de 13 athlètes, ont élu domicile sur les sites de Haute Maurienne.

Les formations nationales Crosscountry élites et espoirs séjournent en Haute-Maurienne.

L’équipe de France de route espoirs hommes présente à Valloire.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais