AccueilRestez informésRevue de presseDL du 06/05/2021

DL du 06/05/2021

Savoie : 19 bouquetins savoyards transférés dans le Mercantour

Dans le cadre du programme européen transfrontalier Alcotra Lemed Ibex, des études génétiques ont démontré que la population de bouquetins Argentera-Mercantour présente la plus faible variabilité génétique de l’ensemble des Alpes, ce qui confère à l’espèce une grande fragilité. Au contraire, celles de Vanoise et du Grand Paradis présentent la diversité génétique la plus élevée. C’est donc dans l’objectif de favoriser la bonne santé de la population premièrement citée que le Parc national de la Vanoise et le Parc national du Mercantour ont souhaité mener une action conjointe : transférer 19 bouquetins d’un parc à l’autre.

Celle-ci s’est achevée le 1er mai dernier, l’aboutissement d’opérations de capture en Vanoise étalées sur une quinzaine de jours, au cours du mois d’avril. Les prélèvements ont été effectués du côté de Champagny-en-Vanoise et Modane. 19 animaux (dix femelles et neuf mâles) ont été capturés par télé-anesthésie, filet tombant ou cage piège, dispositifs éprouvés depuis de nombreuses années. Le transport des animaux s’est effectué en bétaillère, à la fin de chaque journée de capture et de nuit, pour permettre un lâcher dès l’aube à l’arrivée dans la vallée de la Vésubie, sur la commune du Belvédère.

1 200 individus dans le Mercantour, le double en Vanoise De nombreuses études ont démontré l’importance d’une forte diversité génétique pour le maintien des effectifs. Plus elle est importante, plus les chances pour une population de survivre à des perturbations seront élevées. Les principales menaces concernant l’espèce sont le changement climatique, le dérangement anthropique et les épidémies.

Après avoir disparu du massif du Mercantour, victimes de la chasse, les bouquetins des Alpes ont été réintroduits au début du XXe siècle et présentent aujourd’hui une population évaluée à environ 1 200 individus. En Vanoise, la population est estimée à environ 2 500 bouquetins. Des comptages sont organisés régulièrement par les deux parcs.

« Le Lyon-Turin doit servir à la desserte des territoires », estime Joël Giraud, le secrétaire d’Etat à la Ruralité

Le secrétaire d’Etat à la Ruralité fête aujourd’hui le 150e anniversaire du tunnel ferroviaire historique du Mont-Cenis et visite le centre d’interprétation de la future liaison entre Lyon et Turin. Il souhaite s’éloigner des polémiques et penser à l’amélioration de la desserte des territoires.

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko