AccueilRestez informésRevue de presseDL du 05/06/2021

DL du 05/06/2021

Modane : les travaux du Lyon-Turin prennent de l’ampleur

À Modane, Villarodin-Bourget et Avrieux, Telt poursuit ses opérations. Le nombre de travailleurs sur le puits de ventilation est à la hausse.

La zone de chantier vue depuis Le Bourget. Photo Le DL /Frédéric THIERS

Au troisième trimestre, le chantier des puits d’Avrieux devrait compter 271 travailleurs. Il n’aura pas encore atteint son maximum, évalué à 354, pour dans un an. En décembre 2020, il n’y en avait encore que 172, dont 57 habitaient à Modane, et 61 % dans un rayon de 10 km autour du chantier lui-même. En mai dernier, ils étaient 160, soit 30 % des emplois actuellement liés au Lyon-Turin dans la vallée. Un tiers des employés proviennent de Maurienne.

Le forage des puits en eux-mêmes ne commence pas encore, le mois de juin sera marqué par la poursuite de la réalisation de la paroi clouée, de l’assemblage et de la pose des grillages des gabions, et du parement minéral.

Le cheminement piéton installé en juin Sur le chantier de Modane-Le Bourget, l’aménagement des plateformes extérieures va se poursuivre, ainsi que celui du bassin de décantation des eaux d’exhaure. Un cheminement piéton va être créé au niveau des enrochements. Il y aura tout de même des passages sur la “piste Onera”, mais Telt assure qu’ils seront « gérés par le personnel du chantier en lien étroit avec les élus, pour le bien-être des usagers ». En souterrain, l’aménagement de la galerie de reconnaissance (réseaux, ventilation, conduites, éclairage) se poursuit.

Sur la zone des Tierces, qui doit recevoir en dépôt des matériaux issus du percement du tunnel de base, les travaux de terrassement pour la première phase des fouilles d’archéologie préventive sont imminents.

Les chantiers actuels, y compris celui du puits d’Avrieux, doivent se poursuivre jusqu’en 2023. Ils laisseront ensuite la place au creusement du tunnel en lui-même.

Erica Sandford s’inquiète de la situation hydrologique

Mercredi, en réunion du conseil de la Communauté de communes Haute-Maurienne Vanoise, Erica Sandford a fait le point sur l’activité du groupe de travail qui se consacre à la question des ressources en eau. Des contacts ont été pris avec l’agence régionale de santé (ARS) et la direction départementale des territoires (DDT).

« À la DDT, on nous a expliqué que si des ressources en eau venaient à se tarir ou à se réduire, ce serait à nous d’apporter la preuve que c’est lié au creusement », a expliqué l’élue modanaise. Elle souhaite qu’il soit demandé à Telt de s’engager à compenser tout déficit hydrologique, sans que les collectivités aient à prouver qu’il est dû au chantier du Lyon-Turin.

« Ça s’appelle un renversement de la charge de la preuve », analyse Maurice Bodecher. L’élu aussoyen, avocat comme Erika Sandford est hydrogéologue, précise que ce genre de mesure est parfois adopté, mais rarement.

Pour Erica Sandford, le problème vient du manque de données relatives aux sources, sur longue période : « sur le captage de Modane par exemple, on n’a que les relevés de la pompe, rien sur la pluviométrie ». Si dans quelques années il se tarit, comment prouver que c’est dû au Lyon-Turin, et non au réchauffement climatique qui aurait entraîné un déficit de pluie, et de remplissage de la nappe phréatique ?

« La DDT réfléchit à mandater un bureau d’études pour expertiser les études réalisées par Telt », révèle l’élue modanaise, surtout inquiète de ce qui pourrait advenir si un incident se déclarait longtemps après la fin du chantier.

Savoie : l’Onera recrute et organise un job dating

L’Office national d’études et de recherches aérospatiales de Modane-Avrieux organise son deuxième job dating, samedi 12 juin, avec 11 postes à pourvoir. Photo Le DL illustration/Sylvain MUSCI

Pour la deuxième fois, l’Onera (Office national d’études et de recherches aérospatiales) de Modane-Avrieux recrute par le biais d’un job dating. 11 postes sont à pourvoir : des profils d’ingénieur (école d’ingénieur) et de technicien (bac + 2), mais aussi de mécanicien (bac technique ou bac + 2 spécialité mécanique), un chargé de travaux (bac + 2 génie civil) et un alternant en sécurité environnement (bac + 2 spécialité HSE). L’expérience professionnelle est souhaitée, mais pas obligatoire, la formation étant assurée en interne.

Le job dating aura lieu samedi 12 juin, de 10 à 17 heures, sur le site de Modane-Avrieux. Au programme : un entretien avec des responsables et la découverte de l’outil industriel par une visite spéciale de la soufflerie S1, d’ordinaire fermée au public.

Les candidats doivent s’inscrire avant le 7 juin Les inscriptions doivent obligatoirement se faire avant le lundi 7 juin (CV et lettre de motivation à envoyer sur le site www.onera.fr/modane/jobdating2021). Il faut prévoir la carte d’identité ou le passeport, en cours de validité, pour pouvoir pénétrer sur le site, le permis de conduire ne suffit pas.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko