AccueilRestez informésRevue de presseDL du 05/03/2021

DL du 05/03/2021

Savoie : les tests salivaires ont fait leur entrée au collège La Vanoise

Le collège de Modane, La Vanoise, est le premier de Savoie à organiser une campagne de dépistage massive, ce jeudi 4 mars. Il a subi deux fermetures ces dernières semaines à cause de cas de Covid.

Des tests salivaires pour garder les écoles ouvertes. Tel est le but de la campagne massive de dépistage lancée par le ministère de l’Éducation afin d’assurer un meilleur suivi de l’épidémie de Covid-19 en milieu scolaire. Pour la première fois en Savoie, ces tests sont mis en service. Le collège de Modane a été choisi parce qu’il a connu deux fermetures ces dernières semaines à cause de cas de Covid.

Les tests salivaires ont débuté jeudi 4 mars au collège “La Vanoise” de Modane. «  Sur les 407 élèves de 11 à 14 ans, 186 de tous les niveaux et 19 membres du personnel ont été testés durant la journée », explique Catherine Lassauge, la principale. « Un courrier a été envoyé à tous les parents d’élèves pour les informer de l’organisation de la campagne. Chaque collégien volontaire se présente, obligatoirement, avec l’autorisation de prélèvement renseignée et signée par les parents, une copie de la carte vitale ou de l’attestation de droits à la Sécurité sociale. »

Au rez-de-chaussée de l’établissement, élèves et personnel se sont retrouvés dans une salle spécialement aménagée pour une opération pilotée par l’Agence régionale de santé et le Directeur académique des services de l’Éducation nationale (Dasen). Ils ont été accueillis par des infirmières de l’Éducation nationale dont Catherine Périno, infirmière au collège modanais ayant participé à la mise en place du dispositif, des représentants d’un laboratoire de Moûtiers, des membres de la Croix-Rouge d’Albertville habilitées à faire ces prélèvements et les sapeurs-pompiers. Ils ont été invités à cracher dans un flacon sec et stérile fourni par le laboratoire en charge de l’analyse.

Des tests faciles à effectuer Ces tests salivaires font suite aux deux fermetures qu’a connues l’établissement mauriennais : la première du mercredi 20 au vendredi 22 janvier avant la réouverture le 25 janvier, suite au manque de personnel (un assistant d’éducation ayant été cas positif et trois autres cas contact), la seconde juste avant les vacances de février, jeudi 4 et vendredi 5, en raison des 5 % de cas positifs sur les 105 tests antigéniques réalisés. Selon la principale de l’établissement, « pour ces tests salivaires, les élèves viennent par classes. Il faut éviter, au maximum, le brassage et les croisements. Et tout se déroule parfaitement. Le lieu étant vaste, nous pouvons tester quatre personnes en même temps, en respectant les consignes sanitaires ».

Pour Jean Bee, « ces tests sont satisfaisants pour un dépistage de masse. Ils ont une sensibilité satisfaisante à 85 % contre 92 % pour les tests RT-PCR nasopharyngés. Par anticipation, il est important de les faire pour la collectivité et primordial pour sortir du tunnel dans lequel nous nous sommes engouffrés ». Le biologiste médical signale que « les résultats de 6 000 tests du même type, sur les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, peuvent être connus en quelques heures seulement ».

Pour ceux effectués au collège “La Vanoise”, le verdict sera rendu dans les 24 heures. L’établissement recevra de la part du laboratoire le nombre total de cas positifs, sans distinction de noms. Les familles devront informer le collège en cas de test positif. L’objectif prioritaire étant un déploiement massif pour un large dépistage.

Deux autres séances de tests auront lieu au collège de Modane, mais les dates ne sont pas encore connues.

Les tests salivaires ont débuté jeudi 4 mars au collège “La Vanoise” de Modane. « Sur les 407 élèves de 11 à 14 ans, 186 de tous les niveaux et 19 membres du personnel ont été testés durant la journée », explique Catherine Lassauge, la principale. « Un courrier a été envoyé à tous les parents d’élèves pour les informer de l’organisation de la campagne. Chaque collégien volontaire se présente, obligatoirement, avec l’autorisation de prélèvement renseignée et signée par les parents, une copie de la carte vitale ou de l’attestation de droits à la Sécurité sociale. »

Au rez-de-chaussée de l’établissement, élèves et personnel se sont retrouvés dans une salle spécialement aménagée pour une opération pilotée par l’Agence régionale de santé et le Directeur académique des services de l’Éducation nationale (Dasen). Ils ont été accueillis par des infirmières de l’Éducation nationale dont Catherine Périno, infirmière au collège modanais ayant participé à la mise en place du dispositif, des représentants d’un laboratoire de Moûtiers, des membres de la Croix-Rouge d’Albertville habilitées à faire ces prélèvements et les sapeurs-pompiers. Ils ont été invités à cracher dans un flacon sec et stérile fourni par le laboratoire en charge de l’analyse.

Des tests faciles à effectuer

Ces tests salivaires font suite aux deux fermetures qu’a connu l’établissement mauriennais : la première du mercredi 20 au vendredi 22 janvier avant réouverture 25 janvier, suite au manque de personnel (un assistant d’éducation ayant été cas positif et trois autres cas contact), la seconde juste avant les vacances de février, jeudi 4 et vendredi 5, en raison des 5 % de cas positifs sur les 105 tests antigénique réalisés. Selon la principale de l’établissement, « pour ces tests salivaires, les élèves viennent par classes. Il faut éviter, au maximum, le brassage et les croisements. Et tout se déroule parfaitement. Le lieu étant vaste, nous pouvons tester quatre personnes en même temps, en respectant les consignes sanitaires. »

Pour Jean Bee, « ces tests sont satisfaisants pour un dépistage de masse. Ils ont une sensibilité satisfaisante à 85 % contre 92 % pour les tests RT-PCR nasopharyngés. Par anticipation, il est important de les faire pour la collectivité et primordial pour sortir du tunnel dans lequel nous nous sommes engouffrés. » Le biologiste médical signale que « les résultats de 6 000 tests du même type, sur les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, peuvent être connus en quelques heures seulement. » Pour ceux effectués au collège “La Vanoise”, le verdict sera rendu dans les 24 heures. L’établissement recevra de la part du laboratoire le nombre total de cas positifs, sans distinction de noms. Les familles devront informer le collège en cas de test positif. L’objectif prioritaire étant un déploiement massif pour un large dépistage.

Patrice DEYMONNAZ

Deux autres séances de tests, toujours sous la forme du volontariat, auront lieu au collège de Modane, mais les dates ne sont pas encore connues.

Haute-Maurienne Vanoise : la communauté de communes investit dans ses bâtiments et dans le tourisme

Outre ses habituelles subventions au CIAS, SPM ou SMTV, la Communauté de communes Haute-Maurienne Vanoise prévoit d’investir dans les bâtiments intercommunaux et dans le développement touristique.

D’importants travaux d’extension sont prévus à la Maison cantonale, à Modane. Archives photo Le DL /Frédéric THIERS

Le débat d’orientations budgétaires de la la Communauté de communes Haute-Maurienne Vanoise, mercredi soir, a permis de se rendre compte des grands axes d’investissements prévus en 2021 par la Communauté de communes Haute-Maurienne Vanoise (CCHMV).

Si Jean-Claude Raffin, vice-président aux finances, a largement évoqué les dépenses liées aux diverses subventions au Centre intercommunal d’action sociale, au Syndicat du pays de Maurienne, au Syndicat mixte Thabor Vanoise ou à la société publique locale “HMV Tourisme”, il a aussi parlé des dépenses plus “concrètes”. Parmi celles-ci, la plus importante et coûteuse concerne l’extension de la Maison cantonale de Modane.

Plus d’1,5 million d’euros va être investi par la CCHMV en 2021 pour l’extension, l’aménagement d’un local provisoire, des travaux sur le bâtiment voyageur SNCF et la maîtrise d’œuvre. Bien sûr, la com-com ne sera pas seule puisqu’elle devrait pouvoir compter sur au moins 326 000 euros d’aides déjà attribuées, plus près de 100 000 euros du Département et de la Région. Elle prévoit aussi des travaux à la piscine de Modane, ainsi qu’à la base de loisirs de Val-Cenis Lanslevillard. L’antenne de la CCHMV à Lanslebourg doit aussi subir pour 53 000 euros d’aménagements.

Le tourisme quatre saisons est un objectif commun aux six stations de Haute-Maurienne Vanoise. C’est pourquoi la communauté de communes est bien décidée à se saisir du dossier du développement touristique pour le VTT, la randonnée et le projet “Petit bonheur” (chemin ancestral qui relie les villages entre eux). Plus de 560 000 euros sont prévus (en comptant les “restes à réaliser”) dont 487 000 de nouveaux crédits, principalement pour faciliter la pratique du VTT à Val-Cenis, Aussois et La Norma.

À la zone d’activités des Terres blanches, les travaux ont commencé Mais ce n’est pas tout, la communauté de communes compte investir 159 000 euros dans la section “immobilier économique”, c’est-à-dire les zones d’activités économiques (Lescheraines et Favières à Val-Cenis, La Matussière à Fourneaux, La Boucle, Terres blanches, pôle industriel du Fréjus à Modane). Cela concerna uniquement des petits travaux d’éclairage, de voirie et de sécurisation.

D’ailleurs, « les travaux (dans la zone des Terres blanches) ont démarré lundi (1er mars) », indiquait le maire de Modane, Jean-Claude Raffin. « Un certain nombre de candidats se sont déjà déclarés. » Les travaux d’aménagement de la zone vont durer de mars à octobre. Le projet global coûtera au moins 711 000 euros. Il restera toutefois à définir les prix de vente et les modalités de promotion et de commercialisation. Les premiers lots ne devraient pas être vendus avant la fin d’année.

Par ses différentes missions, la Communauté de communes Haute-Maurienne Vanoise subventionne plusieurs organismes. Le Centre intercommunal d’action sociale aura droit à un budget global en hausse sur l’année 2021, que ce soit au niveau des dépenses de charges générales (+ 20 000 euros) ou en dépenses de personnel (+ 90 000 euros).

Néanmoins, grâce aux résultats 2020, un peu meilleurs grâce à la baisse d’activités, la subvention de la CCHMV pour le CIAS sera en légère baisse. Celle destinée au Syndicat du pays de Maurienne, auquel la com-com est adhérente depuis 2019, est en hausse de 50 355 euros. À noter une participation (nouvelle pour la communauté de communauté) à la Plateforme territoriale de rénovation énergétique.

À La Norma, un centre technique et le changement de la télécabine du Mélezet

Il faut se tourner vers le Syndicat mixte Thabor Vanoise (l’autorité organisatrice du service des remontées mécaniques pour La Norma et Valfréjus) pour voir les plus gros projets d’investissements de 2021, à La Norma : construction d’un centre technique pour 3,09 millions d’euros et changement de la télécabine du Mélezet pour 10,58 millions. Le SMTV pense recourir à un emprunt à hauteur de 14 millions d’euros qui sera débloqué en fonction de l’évolution des travaux. La participation financière de la CCHMV pour le syndicat mixte est de 1 974 296 euros pour 2021.

La société publique locale Haute-Maurienne Vanoise tourisme (qui gère l’office de tourisme) devrait avoir un budget en hausse. En raison de la crise sanitaire, la subvention précédente a été réduite de 368 000 euros. Celle de cette année va donc logiquement augmenter : la SPL HMV Tourisme comptera près de 4,6 millions d’euros de budget.

Enfin, le budget pour l’assainissement collectif devrait être en hausse cette année, en raison de la hausse du fonctionnement en lien avec l’arrêt du compostage et plusieurs investissements : post de relevage à La Boucle et Intermarché, étude du poste de relevage de La Praz, étude et travaux de réseaux à Avrieux et Villarodin-Bourget.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko