AccueilRestez informésRevue de presseDL du 04/11/2013

DL du 04/11/2013

Saint Antoine  : nouvelle plage de dépôt ?

Il ne faut pas compter sur une autorisation d’urbaniser les terrains aujourd’hui situés en zone inondable au PPR même si l’extension de la plage de dépôt est réalisée. Photo DL/F.T.

La commune a décidé de lancer une procédure de déclaration d’utilité publique pour une nouvelle tranche de travaux de protection contre les crues torrentielles du Saint Antoine. À ce stade, il s’agit de passer la capacité de la plage de dépôt de 16 000 à 35 000 m³, et de protéger le pont de la RD 1006. « Il faut lancer l’opération avant juillet 2014, sinon nous perdons 250 000 € de subventions, soit 50 % du montant », a expliqué le maire Jean Claude Raffin au conseil municipal. Il n’y aura pas de miracle : « il n’est pas dit que les services de l’État acceptent pour autant de modifier le plan de prévention des risques  », prévient le maire.La ville n’espère pas l’ouverture de terrains à l’urbanisation, « mais ça protégera un peu plus les Modanais », estime le maire. La lourdeur des travaux fait d’ailleurs un peu tiquer Christian Simon. « On n’aurait pas besoin de faire tout ça si l’État nettoyait le torrent en amont », estime t il. Pour lui, Modane met de la bonne volonté dans l’affaire, mais de là à s’engager dans une deuxième tranche, c’est à dire une plateforme de 45 000 m³ à l’aval, il y a pour lui une marge. « Pour ça, on n’a pas encore fait la demande de subvention », rassure le maire. Frédéric THIERS

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais