AccueilRestez informésRevue de presseDL du 03/08/2014

DL du 03/08/2014

Vendredi soir, un orage violent a fait déborder le ruisseau Saint-­Antoine La boue créée le grand chaos à Modane

Un garage éventré, un entrepôt cerné de boue et une voie ferrée obstruée par des bus éjectés d’un hangar.C’est ce que les habitants de Modane ont vu, hier matin. Après une nuit d’orage, les images de chaos étaient nombreuses dans la zone industrielle,située de part et d’autre du ruisseau Saint-­Antoine. Vendredi, vers 20 h 30, « un orage très violent et pas prévu s’est abattu sur la ville. Une coulée de lave torrentielle a commencé à dévaler le ruisseau, la plage de dépôt a rapidement été comblée. Le restant est passé au­-dessus du pont de la RD 1006, puis du second pont, avant de dévaster la zone industrielle », a expliqué le maire de Modane, Jean­-Claude Raffin. Pas de victime, ni de blessé Cette crue n’a pas fait de victime, ni de blessé. « Dans un premier temps, on a lancé des recherches au cas où quelqu’un se serait trouvé dans ce secteur, mais nous n’avons rien trouvé. » Trois personnes ont dû être évacuées de leur habitation par hélicoptère. Des interventions assurées par 23 sapeurs-­pompiers des centres de Modane, Lanslebourg et Saint­-Jean­de­Maurienne. Trois autres personnes se sont retrouvées bloquées en montagne, dans le secteur de la Norma. « Au moment de l’orage, on était coincé entre le Saint-­Antoine et un autre ruisseau, les deux étaient gonflés de pluie, on ne pouvait pas les traverser », expli­que l’un des membres du groupe bloqué, le maire de Villarodin­Le Bourget, Gilles Margueron. L’entreprise la plus touchée est celle de transport, Transdev. « Sur les 23 bus, 20 sont perdus. L’entrepôt a été éventré, ainsi que les appartements mis à disposition des chauffeurs et des saisonniers », a détaillé une représentante de l’entreprise, Céline Salvadé. Vendredi, jusque tard dans la nuit et très tôt samedi, les opérations de nettoyage ont eu lieu. « Il faut nettoyer les plages de dépôt car on craint de nouveaux orages », a relevé le maire. La boue a entraîné la fermeture de la voie ferrée entre Modane et Bardonecchia. « La circulation des trains devrait reprendre mardi matin. En attendant, les voyageurs prennent un bus entre Moda­ne et Bardonecchia, avant de reprendre un train », a expliqué la sous­-préfète, Élisabeth Castellotti. Au niveau des routes, la circulation est revenue à la normale, hier soir, sur la RD 1 006 et la traversée de Modane. « Vu les conditions météos actuelles, je vais prendre un arrêté interdisant l’accès, piéton et automobile, aux berges des cours d’eau. » Hier soir, 120 à 150 personnes étaient privées d’eau. « Des packs d’eau leur ont été distribués. Les sapeurs-­pompiers vont créer un système provisoire avec l’eau des poteaux incendie. Même si elle n’est pas potable, elle permettra de se laver », précise le maire. Les forces de gendarmerie sont aussi mobilisées : « elles assureront la sécurité des biens et des bâtiments qui sont restés ouverts », relève la sous-­préfète. Agnès BRIANÇON-­MARJOLLET

JPEG - 125.3 ko
JPEG - 156.6 ko
 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais