AccueilRestez informésRevue de presseDL du 03/06/2017

DL du 03/06/2017

La base de Grenoble Le Versoud a été la première créée en France, Retour sur plusieurs décennies d’interventions héliportées La Sécurité civile fête 60 ans de secours

En Savoie, on conjugue les moyens publics et privés

Le plus grand domaine skiable du monde compte aussi le plus grand nombre d’interventions de secours pendant l’hiver. Mais la montée en puissance de la saison d’été justifie également d’ importants moyens mis en oeuvre par les services de l’État. Bernard Airenti, directeur de la sécurité intérieure et de la protection civile du département nous rappelle comment l’organisation des secours a évolué depuis 50 ans. Organiser les secours dans le plus grand domaine skiable du monde « La réflexion a été menée au niveau national afin de déployer au mieux les services de l’État. En Savoie, il a été décidé de créer un détachement à Modane, avec un hélicoptère de la gendarmerie.  » L’appareil effectue ses premiers vols en 1976, alors que deux pelotons de surveillance en haute montagne sont déjà en activité, l’un côté Maurienne, à Modane, l’autre en Tarentaise à Tignes. « Dans les années 80, le déploiement des stations et de grandes avalanches destructrices ont mis en évidence l’importance de doter la Savoie de moyens spécifiques en Tarentaise. Une base est créée à Courchevel dès l’hiver 1981-1892 tandis qu’une convention est signée avec le Secours aérien français (SAF). » La décision fera longtemps débat. Pourquoi faire appel à une société privée pour assurer les secours  ? En 2012, François Rieu, alors président du SDIS, plaide pour un débat de fond sur l’organisation des secours en Savoie et pose la question : « Pourquoi n’avons-nous pas d’hélicoptère public en Tarentaise, alors qu’elle a les plus grands domaines skiables ? Dans le même temps, la Haute Savoie dispose de quatre appareils, dont certaine interviennent régulièrement en Savoie. » Pour Bernard Airenti, le débat n’a plus lieu d’être. « L’hélicoptère du SAF est toujours intervenu sous le contrôle total du service public. Il faut rappeler aussi que cette décision avait été acceptée par tous les maires de stations. Je suis toujours agacé quand j’entends que le SAF se tient en embuscade en attendant l’accident. L’organisation est bien contrôlée et le dispositif se justifie d’autant plus qu’il intervient sur les domaines skiables et que le coût est naturellement pris en charge par les assurances. » Dernière spécificité de la Savoie : un hélicoptère de la Sécurité civile est affecté chaque été à la base de Courchevel où il effectue près de 200 missions entre juillet et août.

Jacques LELEU

L’équipe du PGHM de Modane en décembre dernier. C’est ici que le premier hélicoptère est arrivé en 1976. Photo agnès BRIANCON

Un tiers d’ interventions de plus l’hiver dernier

Autre spécificité de la Savoie, l’alternance des secours assurés par une semaine sur deux par les CRS, l’autre par les militaires du PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne) en Tarentaise et en Maurienne. Tandis que les Bauges et la Chartreuse sont couverts par l’équipe montagne des sapeurs pompiers. Le PGHM compte 20 militaires répartis entre Modane et Bourg Saint Maurice. On compte autant de CRS, basés à Albertville, et de sapeurs pompiers. Ajoutons les médecins du SMUR à ce dispositif. Ces effectifs doivent faire face à des missions en progression constante. « Nous avons constaté un tiers d’interventions en plus cet hiver », note Bernard Airenti, directeur de la protection civile. Soit près de 1000 secours héliportés et 22 000 secours assurés par les pisteurs secouristes sur domaine skiable. En dehors des stations, cette progression s’explique notamment par le boom de la randonnée à skis et en raquettes, qui se pratique maintenant tout au long de l’hiver.

Les aînés de la résidence Pré Soleil sont retournés au collège

En début de semaine, les seniors de la résidence Pré Soleil ont visité le collège de la Vanoise en prenant part aux cours. Les échanges et rencontres entre les élèves de la classe de 6e de M. Delhomme et les seniors de la résidence Pré Soleil sont réguliers depuis deux ans. En janvier dernier, une amicale confrontation avait vu s’affronter la jeunesse et l’expérience autour d’une dictée. Ce lundi, les collégiens ont accueilli, cette fois-ci sur leurs terres, avec une banderole de bienvenue, les résidents. Ceux-ci étaient accompagnés de Christian Facon conseiller municipal, Annie Coste directrice et Lucie Maida, l’animatrice de la résidence. Cours de mathématiques pour les aînés Un retour dans le passé pour des seniors qui ont assisté à un cours de maths et de sciences de la vie et de la terre. Un changement de temps, voire de dimension au regard de leur propre expérience. « De notre temps, tout le monde écoutait silencieusement  ! », confiait l’un d’eux. Pour autant, animation et vitalité ne rendaient pas les cours inintéressants. Les visiteurs d’un jour ont révisé, avec nostalgie, la division euclidienne, et classé, avec plaisir, les espèces animales. Le repas partagé au self a été vivement salué et apprécié. Il a permis de débattre du prochain sympathique duel qui opposerait collégiens et seniors. En effet, dès la rentrée de septembre, les collégiens feront à nouveau le déplacement jusqu’à la résidence Pré Soleil.

Collégiens et aînés de la résidence Pré Soleil se sont retrouvés au collège la Vanoise pour une matinée commune.

Belle participation pour la journée de tir du jumelage Modane-Ohmden/ Holzmaden

Le club de tir de Modane était représenté par trois tireurs, deux féminines et un masculin à la carabine, et trois tireurs au pistolet, lors de la journée sportive du jumelage (Modane-Ohmden/ Holzmaden), samedi, au stand de tir de Modane. Pour compléter les tireurs allemands qui, malades, n’ont pas pu se rendre à la manifestation, Bramante Maël et Casarin Bruno les ont remplacés. Modification du règlement cette année 2017. Un tir sur 300 points et à l’issue du classement individuel des tirs de finales qui se sont déroulés sous la forme de duels (le premier contre le premier de l’équipe adverse, le deuxième contre le deuxième de l’équipe adverse…). À la fin des duels, Modane l’emporte par cinq manches gagnées contre une pour Ohmden/Holzmaden. Le trophée gagné par Holzmaden/ Ohmden (D) en 2016, revient de nouveau à Modane (F) cette année. Les résultats complets Luftgewehr : carabine 1 (F)/ Émilie Gros 285,2/300. 2 (F)/ Corinne Casarin Durand 269,6/300. 3 (F)/ Christophe Robert 269,4/300. 4 (A)/ Helmut Schamber 265,0/300. 5 (A) / Stefan Ortlieb 262,7/300. 6 (A)/ Maël Bramante 223,0/300. Luftpistol : pistolet 1 (A)/ Andreas Appt 246/300. 2 (F)/ Jean Baudrin Jean 244/300. 3 (A) / Bruno Casarin 240/300. 4 (A)/ Andreas Baumann 232/300. 5 (F)/ Sébastien Gros 220/300. 6 (F)/ Christian Evesque 213/300. Club te tir de Modane (1 501,2 points) et clubs de tir Ho l zma d e n /Ohmden (1 468,7 points).

Français et Allemands se sont regroupés pour la photo de famille de cette troisième édition.

Le spectacle “4 temps” présenté à la mi-juin Le spectacle “4 temps”, crée par les 3e du collège de Modane avec le Collectif FAUN(es), sera présenté le jeudi 15 et le vendredi 16 juin. À travers la danse, la musique et la vidéo, les élèves du collège ont participé activement à la création d’un spectacle vivant, avec l’aide du collectif et de leurs professeurs. Le spectacle sera joué trois fois à la salle des fêtes de Modane. Le jeudi 15 juin à 15 h 30, le spectacle sera présenté aux élèves du collège. Le jeudi 15 juin à 19 heures et le vendredi 16 juin à 15 h 30, la séance sera ouverte gratuitement au public. Pour tout renseignement, contactez la Maison cantonale de Modane au 04 79 05 06 00.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais