AccueilRestez informésRevue de presseDL du 02/07/2020

DL du 02/07/2020

Le CAF Modane-Thabor renoue avec les sorties d’escalade

Première sortie d’une nouvelle ère, après la crise sanitaire. Photo DR

Le Club alpin français Modane-Thabor a organisé une belle sortie familiale d’escalade au rocher de la Madeleine, dimanche. Vingt-quatre grimpeurs du club se sont retrouvés pour partager un moment convivial.

Cela a permis de grimper de nouveau en falaise. Les voies permettaient à tous de se faire plaisir, de progresser. Car les cours d’escalade pratiqués par le CAF Modane-Thabor, tout au long de l’année, ont pour but de rendre autonome les jeunes licenciés sur rocher.

Valfréjus aura bientôt son auberge de jeunesse

Pour faciliter l’opération, la commune a accepté un échange de terrains avec la copropriété “Le Chalet-Club animations”. Des lits vont succéder à un restaurant fermé.

Dessin d’architecte sur l’avenir de cet équipement touristique qui s’apprête à accueillir un type d’hébergement nouveau. Dessin d’architecte

La délibération, lors de la réunion du conseil municipal, portait sur un détail, la cession par la Ville de Modane de 34 m² de terrasse, et en sens inverse, 2 m² sont vendus à la Ville pour créer une place de parking. Le principal de l’opération a été acté le 17 juin dernier, avec la délivrance du permis de construire.

Il s’agit d’une réhabilitation du Chalet-Club animations, et de son premier étage, pour y créer « de 50 à 60 lits chauds, à la place d’un restaurant fermé depuis un an et demi », précise Yann Chaboissier, maire adjoint. Ce serait une structure “auberge de jeunesse ou approchant”, « un type d’hébergement que nous n’avons pas encore », constate Karin Théolier.

Une attention particulière pour le ludoparc

Le conseil a pris plusieurs décisions mettant en place divers services pour la saison d’été. Il a ainsi fixé les tarifs du “transport à la demande” entre Modane et Valfréjus (inchangés). Il a aussi défini ceux du minigolf de Charmasson, sachant que son accès est aussi compris dans le “pass” proposé par l’Office de tourisme de Haute-Maurienne Vanoise, en même temps que les remontées mécaniques, le parcours acrobatique en hauteur et la piscine de Modane.

Enfin, un agent contractuel sera recruté pour assurer la gestion du “ludoparc”. Ce site, avec son aire de beach-volley et ses structures gonflables, entre autres, est très fréquenté.

La mise en place le matin et le rangement le soir prennent du temps, et cette année, à cause des précautions sanitaires, il faudra aussi désinfecter régulièrement. Largement de quoi occuper 32, voir 35 heures par semaine, du 5 juillet au 19 août.

La Ville de Modane a confié à la SPA de Chambéry, la prise en charge des animaux errants. Elle la paie, pour cela, 115 € par intervention, « sinon on serait obligé de les euthanasier, cela n’est pas satisfaisant sur le plan éthique, et en plus coûterait de 500 à 600 € à chaque fois », précise Humberto Fernandes.

Or, la SPA a des difficultés financières liées à la crise sanitaire. Pendant des mois, personne n’est venu au refuge. Les pertes sont estimées à 10 000 € par semaine, et l’association appelle les communes à laide. Compte tenu du volume de ses relations avec elle, le conseil municipal a décidé de lui allouer une subvention exceptionnelle de 500 €.

Comme c’était envisagé, le conseil a aussi accordé 400 € à l’Atelier des mains créatives, et 300 € aux Loisirs créatifs modanais, doublant ainsi leurs subventions annuelles respectives. Ces deux associations ont largement contribué à la fabrication de masques, et cela leur a coûté. Des machines à coudre, y compris personnelles, ont dû subir des réparations face à la cadence de production des masques, et il a fallu remplacer des aiguilles.

Enfin, des tarifs ont été établis pour le contrôle des installations d’assainissement non collectif, en général les fosses septiques. « Cela concerne surtout les chalets d’alpage, refuges et restaurants d’altitude », soit une centaine de bâtiments, explique Erica Sandford. L’attestation de conformité est obligatoire en cas de vente, ou de délivrance d’un permis de construire.

Les services techniques se chargeront de l’opération. Il en coûtera 250 € dans le premier cas, 200 € dans le second, plus 50 € de l’heure si les agents doivent consacrer du temps au déplacement sur les lieux.

Laure Maurette, administratrice de la SFTRF

Traditionnellement, le maire occupait le siège, au conseil d’administration de la Société française du tunnel routier du Fréjus, réservé à la Ville de Modane. Or l’État a souhaité que ce CA soit plus “paritaire”. Le conseil a donc décidé de déléguer la première adjointe dans cette instance. Jean-Claude Raffin siégera à l’assemblée générale de la SFTRF, en tant que représentant de la Ville.

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko