AccueilRestez informésRevue de presseDL du 02/04/2020

DL du 02/04/2020

Crise sanitaire : l’hôpital est en ordre de marche

L’épidémie semble ne pas frapper particulièrement la vallée (plutôt moins), mais une unité spéciale a été créée à l’hôpital, qui a suspendu toute activité non urgente ou non indispensable

L’épidémie semble ne pas frapper particulièrement la vallée (plutôt moins), mais une unité spéciale a été créée à l’hôpital, qui a suspendu toute activité non urgente ou non indispensable

Même les ambulances et les véhicules des sapeurs-pompiers n’entrent plus dans le sas des urgences. Désormais, l’admission se fait à l’extérieur du bâtiment, pour séparer deux flux. “Covid or not Covid ?”, voilà la première question qui se pose désormais à l’entrée de l’hôpital.

Hors crise sanitaire, les hospitalisations et consultations qui ne sont ni urgentes, ni indispensables, ont été suspendues. Les patients qui avaient déjà rendez-vous ont été prévenus. Pour gérer d’éventuelles arrivées de malades suspectés d’être atteints par le Covid-19, une organisation spéciale a été mise en place ( lire en page 7 ). Et c’est tout le reste du centre hospitalier de Saint-Jean-de-Maurienne qui s’adapte à la situation.

Dans les Ehpad, aucun cas signalé

Depuis début mars, dans les Ehpad de Saint-Jean-de-Maurienne, Modane et Aiguebelle, les visites sont interdites. Depuis lundi 30 mars, les résidents sont confinés dans leurs chambres. Hier mercredi, aucun cas de Covid-19 n’avait été signalé. Si cela arrivait, les personnes atteintes seraient d’abord soignées dans leur chambre, et ne seraient transférées à l’hôpital que si leurs symptômes s’aggravaient.

« Sur le plan émotionnel et relationnel, le personnel joue auprès des résidents le rôle de la famille », avoue Pierre-Marie Charvoz, président du conseil de surveillance de l’hôpital. Cette attention accrue est une tâche supplémentaire pour des soignants déjà très sollicités par la vigilance permanente dont ils doivent faire preuve dans l’application des mesures barrières.

« L’ensemble de la communauté hospitalière est très sensible aux marques de reconnaissance et aux propositions de dons ou d’aides », poursuivent Pierre-Marie Charvoz et la direction de l’hôpital. Ce dernier est aussi une structure logistique. Il organise ainsi la diffusion de masques chirurgicaux aux établissements médico-sociaux de la vallée : 10 000 masques ont été distribués lundi. En retour, il accepte aussi les dons d’équipements : masques, blouses à usage unique, lunettes de protection, charlottes et surchaussures. Il reçoit avec gratitude les propositions de dons de nourriture pour le personnel, de volontariat de personnel soignant ou autre pour renforcer ses équipes, et de logement pour le personnel.

Les enfants des soignants pris en charge

La Ville, de son côté, fait ce qu’elle peut, avec l’Éducation nationale, pour soulager les membres du personnel soignant qui ont charge de famille. Une école accueille les enfants. Ils sont de deux à huit selon les jours, parfois sur des plages horaires inhabituelles. Ainsi, lundi, un enfant a été confié dès 6h30 le matin.

Tout peut évoluer très vite. Une cellule de crise se réunit chaque jour, et trois fois par semaine, les établissements du “groupement hospitalier de territoire” (Saint-Jean, Aiguebelle, Modane) font le point. Et la maison médicale de garde est bien sûr intégrée au dispositif.

Le marché à Saint-Michel vendredi, à Modane jeudi prochain

L’information est tombée hier mercredi. Le marché hebdomadaire de Saint-Michel-de-Maurienne aura lieu vendredi matin, après une dérogation délivrée par la préfecture. Pour la mise en place et afin d’appliquer les règles de distanciation, la halle couverte devrait être interdite au stationnement des véhicules, à compter de ce jeudi à 12 heures.

Accueillir les bancs des commerçants engendre la mise en place de barrières, et un traçage au sol, pour garantir la distance entre chaque étal. Du gel hydroalcoolique sera à disposition des clients.

Pour Modane , le maire Jean-Claude Raffin confirme avoir reçu la dérogation mercredi après-midi. Mais il était trop tard pour tout organiser pour ce jeudi matin. En particulier, trois marchands sur six, seulement, pouvaient se déplacer. La remise en route du marché est donc prévue pour le jeudi 9 avril

 Haut de page

Restez informés

Informations pratiques

  • Plan de la ville
    Plan de la ville
  • Valfréjus
    Valfréjus
  • Urgence et pratique
    Urgence et pratique
  • Annuaires
    Annuaires
  • Transports
    Transports
  • Location de salles / matériel
    Location de salles / matériel
  • Marchés
    Marchés
  • Nouveaux Modanais
    Nouveaux Modanais
  • Acces à la webcam - JPEG - 242.5 ko